Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

-4,7 % d’aliments pour les bovins

À l’occasion de l’assemblée générale du Snia (fabricants d’aliments privés), le 19 mai à Arras, son président François Cholat, a rapporté de « tristes records » pour son secteur en 2016. Confrontés à des baisses d’activités dans plusieurs grandes filières d’élevage, les fabricants déplorent une baisse de 3,7 % des tonnages sur 2016, plus de 800 000 tonnes, soit l’équivalent de 11 usines. La filière connaît une baisse régulière de ses volumes depuis dix ans, autour de 1 % par an en moyenne. En 2016, « tous les feux sont au rouge », estime François Cholat. Les baisses les plus significatives ont été observées en bovins (-4,7 %), secteur dans lequel il estime que les éleveurs étaient non seulement mal préparés à la crise laitière mais aussi "mal conseillés », et notamment en proie à de la surmécanisation. Le président du Snia est toutefois confiant pour l’année 2017. Il s’attend à un rebond sur les filières porcine et bovine.



 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière