Aller au contenu principal

Protéines végétales
Nutralys, nouvelle identité de Roquette pour ses ingrédients à base de protéines végétales

L’ingrédientiste Roquette actualise la marque Nutralys pour jouer un rôle clé dans le développement d'une nouvelle gastronomie à base de plantes.

© Roquette

Roquette, spécialiste des ingrédients d'origine végétale et pionnier des protéines végétales, annonce, le 7 mai, le développement d'une nouvelle identité de marque pour sa gamme de protéines végétales Nutralys, « source durable de protéines végétales innovantes et de très haute qualité ». La gamme de protéines végétales Nutralys s'étend désormais au-delà du pois et à d'autres sources telles que la fève et le blé.

« Les clients recherchent un contenu et des solutions personnalisés. Notre nouvelle page LinkedIn vous tiendra régulièrement au courant de nos dernières innovations dans le domaine des protéines végétales et bien plus encore ! Grâce à ces nouvelles plateformes d'information et d'échange, nous améliorerons l'expérience de nos clients en renforçant le lien en ligne avec les producteurs de denrées alimentaires et avec les consommateurs finaux », déclare Jean-Philippe Azoulay, vice-président de la branche Pois et nouvelles protéines de Roquette.

En dix ans seulement, Roquette a développé la plus large gamme de protéines à base de pois, y compris les protéines texturées, disponible sur le marché actuel. « Avec un investissement total de plus d'un demi-milliard d'euros, Roquette investit plus que toute autre entreprise de ce secteur pour répondre à la demande mondiale croissante de protéines de pois de haute qualité. » Le programme d'investissement quinquennal de l'entreprise est conçu pour garantir que « l'approvisionnement en protéines végétales est sûr, sécurisé et durable ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

L’Algérie ouverte au blé russe dès le prochain appel d’offres ?
Thierry de Boussac, représentant du Synacomex au sein du conseil spécialisé des céréales, a expliqué qu’il n’était pas impossible…
Céréales bio : récolte française hétérogène, en baisse d'une année sur l'autre
Hormis en Hauts-de-France et dans le Nord-Est, la collecte 2020 de céréales bio est estimée en moyenne entre 25 à 35 % inférieure…
Récolte de blé tendre, morne campagne !
La récolte française de blé tendre et celles des pays de l’UE apparaissent globalement décevantes en volume. La qualité est…
OleoZE : Objectif de commercialisation de 300 000 t de graines de colza et de tournesol à l’horizon 2023 via la plateforme digitale
La société industrielle Saipol a détaillé la stratégie à moyen terme de sa plateforme de commercialisation en ligne de graines…
Un tournesol bas carbone pour Axéréal
Après le colza, c’est au tour du tournesol de rentrer dans une logique de transition agroécologique.
La Fop appelle le gouvernement à aider la filière oléagineux et protéagineux
Entre premiers chiffres de production et plan de relance économique, la Fop interpelle le gouvernement.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 30€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne