Aller au contenu principal

Meunerie
Les meuniers misent sur la formation et les profils

Chez les minotiers, l’heure est à la formation, l’appropriation et les nouveaux profils pour mieux s’emparer des nouvelles technologies. Reste au secteur à rendre ces métiers attractifs, les candidats se faisant rares.

Lionel Deloingce, président de Moulin Paul Dupuis et ancien président de la Meunerie française (ANMF)
© Gabriel Omnès

Chez les meuniers, on parle plus volontiers d’automatisation/robotisation plutôt que de numérique et de digital lorsqu’il s’agit des processus de production. Dans les grandes structures, cette transformation a parfois déjà débuté il y a quelques années. Le projet d’automatisation de la production de l’usine de mélanges et de l’ensemble des moulins a commencé dès 2013 aux Grands Moulins de Paris. Il se poursuit avec une idée forte : la mise en place de groupes de travail pour s’approprier la solution développée en interne.

Dans les grandes structures meunières, l’automatisation des process porte beaucoup sur la réduction des pertes de farine, la construction d’indicateurs communs à l’ensemble des sites, la planification des tâches, de la traçabilité, de la gestion des stocks…

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Nestlé choisit la France pour tester l'agriculture régénératrice
Le groupe international associe ses partenaires agricoles français à une démarche remettant le sol au coeur de l'activité agricole
Sofiprotéol mise sur les protéines végétales et le bio en 2021
La société d'investissement Sofiprotéol a fait le point sur l'année 2020 et présenté ses ambitions pour 2021
Lustucru pourrait racheter Panzani en France
La possibilité de la cession du pôle Pâtes sèches d'Ebro Foods est à nouveau d'actualité.
1,3 Md€ de chiffre d'affaires en 2020 pour la branche agricole d’Agrial
La branche agricole de la coopérative a moins souffert que les autres segments d’activité. L’activité globale a légèrement reculé.
Dunkerque Port : un PCUF pour faciliter le contrôle des marchandises
Le Point de contact unique à la frontière (PCUF) du port de Dunkerque présente « les mêmes standards de compétitivité…
La brasserie Mélusine renforce ses analyses de goût et de qualité de ses bières

La brasserie Mélusine, lancée en 2001 en plein cœur du bocage vendéen (7 bières artisanales et 6 bières bio au compteur à ce…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne