Aller au contenu principal

Meunerie
Les meuniers misent sur la formation et les profils

Chez les minotiers, l’heure est à la formation, l’appropriation et les nouveaux profils pour mieux s’emparer des nouvelles technologies. Reste au secteur à rendre ces métiers attractifs, les candidats se faisant rares.

Lionel Deloingce, président de Moulin Paul Dupuis et ancien président de la Meunerie française (ANMF)
© Gabriel Omnès

Chez les meuniers, on parle plus volontiers d’automatisation/robotisation plutôt que de numérique et de digital lorsqu’il s’agit des processus de production. Dans les grandes structures, cette transformation a parfois déjà débuté il y a quelques années. Le projet d’automatisation de la production de l’usine de mélanges et de l’ensemble des moulins a commencé dès 2013 aux Grands Moulins de Paris. Il se poursuit avec une idée forte : la mise en place de groupes de travail pour s’approprier la solution développée en interne.

Dans les grandes structures meunières, l’automatisation des process porte beaucoup sur la réduction des pertes de farine, la construction d’indicateurs communs à l’ensemble des sites, la planification des tâches, de la traçabilité, de la gestion des stocks…

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Marché des engrais : relâchement de la tension sur les prix des produits azotés

Après la flambée des cours des engrais en réaction à l’invasion de l’Ukraine fin février, le mois d’avril enregistre un…

Les prix du blé pourraient nettement baisser après l'été 2022
Le cabinet d'analyse Stratégie Grains juge le marché mondial du blé tendre équilibré, alors que celui du maïs s'avère plus tendu…
Terrena présente ses résultats 2021 et confirme la pertinence de son plan à horizon 2030
Les indicateurs financiers sont bons pour le groupe et la coopérative de Loire-Atlantique.
Production mondiale de blé 2022/2023 en repli, à cause de la guerre en Ukraine, selon l'USDA
Les stocks mondiaux de blé tombent à 267,02 Mt pour 2022/2023, contre 279,72 Mt en 2021/2022
Céréales et oléoprotéagineux bio : la flambée des cours inquiète la filière

Le marché bio continue à subir l’onde de choc provoqué par le contexte du conflit en Ukraine et la flambée des cours de…

La Fête du pain de retour en 2022 !
Après deux années blanches pour cause de Covid-19, l’évènement national revient du 16 au 22 mai 2022.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne