Aller au contenu principal

Meunerie
Les farines Qualista de Paulic Meunerie, un facteur de différenciation pour les boulangers

Le procédé Oxygreen de traitement des céréales à l’ozone, breveté par le minotier, permet d’éliminer la totalité des pesticides de sa farine T55, tout en apportant des atouts nutritionnels et organoleptiques.

Le pain obtenu avec les farines Qualista apportent une réelle valeur ajoutée à l’offre des artisans boulangers.
© Paulic Meunerie

« Qualista répond à nos envies de proposer une offre à la fois différente des autres boulangers et extrêmement qualitative. Aujourd’hui, nous pouvons nous vanter de proposer à notre clientèle des pains d'une grande qualité organoleptique, qui répond à leur envie grandissante de mieux manger. Nous avons également la garantie que les farines sont issues de blé 100 % origine France », témoignent Vanessa et Guillaume Louët, gérants de la boulangerie Ty Caprices à Lanester (Morbihan), dans un communiqué de Paulic Meunerie, en date du 31 mai.

Sans additif, sans conservateur, sans gluten ajouté, sans émulsifiant, sans résidu de pesticides pour la farine T55, plus riches en fibres, moins salé, avec des « arômes uniques rappelant les pains à l'ancienne », le pain obtenu avec les farines Qualista apportent « une réelle valeur ajoutée à l’offre des artisans boulangers », affirme la minoterie, basée à Saint-Gérand dans le Morbihan.

Une campagne de lancement qui démarre sur les chapeaux de roue

« Le premier semestre 2021 se caractérise par un niveau d’activité en forte hausse sur l’ensemble de nos activités, notamment [les farines] Qualista à travers la clientèle artisanale et nos clients distributeurs. La mise en service, d’ici la fin de l’année 2021, du réacteur [Oxygreen] de 3e génération [d’une capacité de production de 15 000 t] permettra de réaliser des volumes encore plus conséquents », déclare Pauline Le Floch, responsable Marketing de Paulic Meunerie.

Pour soutenir ce développement et accompagner cette campagne de lancement, Paulic Meunerie recrute une force de vente dédiée, qui aura pour mission de « sélectionner les artisans boulangers recherchant des farines d’exception, en leur proposant une offre clairement différenciante (sans additif, sans conservateur, sans gluten ajouté, sans émulsifiant) ». Le minotier propose ensuite d’accompagner les boulangers faisant le choix des farines Qualista « en mettant à la disposition de chaque point de vente les outils de communications adaptés (physiques, web, presse…) », détaille la porte-parole du minotier.

Un développement exponentiel en perspective

« Au global sur le groupe, le chiffre d’affaires est attendu avec une croissance à deux chiffres sur l’année 2021. A compter de 2022, Paulic Meunerie sera en mesure d’exploiter l’ensemble de ses outils industriels (vaste programme de modernisation et d’extension, visant à tripler les capacités de production sur les activités Blé tendre et Sarrasin, et mise en service du réacteur Oxygreen de 3e génération, NDLR), permettant au groupe de faire face à la croissance de ses marchés, de son investissement commercial, et de réaliser son objectif de chiffre d’affaires de 50 M€ en 2024 », explique Pauline Le Floch.

Et la responsable Marketing de préciser : « La contribution des produits issus du procédé Oxygreen [à savoir les fibres Nourrifibre et les farines Qualista] devrait alors représenter une part de l’ordre de 50 % du chiffre d’affaires total ». Rappelons qu’en novembre, Paulic Meunerie réalisait « à partir du procédé Oxygreen un chiffre d’affaires de l’ordre du million d’euros », ce qui correspond « à un millier de tonnes de produits »

Des farines issues à 100 % de céréales françaises 

Les blés et autres céréales consacrés à la gamme Qualista ne sont pas issus d’une filière spécifique. « Il s’agit de blés meuniers, achetés auprès de coopératives agricoles. Paulic Meunerie, dont l’ADN repose sur la qualité, la naturalité, la santé et la proximité souhaite néanmoins apporter son soutien aux agriculteurs par le biais de sa marque Qualista, en s’engageant aux côtés de l’association Solidarité Paysans de Bretagne », indique Pauline Le Floch.

Afin de poursuivre ses efforts en termes de soutien aux agriculteurs locaux, le groupe invite, par ailleurs, les artisans boulangers utilisant ses farines Qualista à « contribuer au soutien des agriculteurs en difficulté, par le biais de donations régulières », ajoute la responsable Marketing.

 

Les plus lus

Le bioéthanol pourrait représenter 1 % de la SAU française en 2035

Si la France compte 30 millions de voitures en 2035 dont 5 millions fonctionnant à l’E 85 à raison de 3,5 litres/100 km alors…

Prix des céréales - Nette progression des cours du blé et du maïs sur les marchés à terme

L’évolution des prix du blé, de l’orge et du maïs français entre le 3 et le 6 mai 2024, expliquée par La Dépêche Le petit…

Prix des céréales - Net rebond des cours du blé et du maïs sur les marchés à terme

L’évolution des prix du blé, de l’orge et du maïs français entre le 2 et le 3 mai 2024, expliquée par La Dépêche Le petit…

Météo en Russie : faut-il vraiment s’inquiéter des effets du gel sur le blé tendre ?

Les cours du blé tendre ont fortement progressé sur Euronext ces dernières semaines, compte tenu d’une météo jugée adverse en…

Prix des céréales - Repli des cours du blé et du maïs sur les marchés à terme en récolte 2023 mais hausse en récolte 2024

L’évolution des prix du blé, de l’orge et du maïs français entre le 1er et le 2 mai 2024, expliquée par La Dépêche Le petit…

Marché des engrais : tendance baissière en azote et phosphore

Malgré un contexte géopolitique incertain au Moyen-Orient engendrant la crainte de pressions sur les matières premières, le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne