Aller au contenu principal

Alimentation animale
Le projet de recherche Mexavi, un travail de référence sur les extraits de plantes

L’Inrae et l’Itavi ont coordonné un gros projet de recherche de trois ans, Mexavi, autour de l’identification et de la validation de l’intérêt des extraits de plantes en aviculture. Présentation.

Angélique Travel, responsable de l'antenne Centre - Pays de la Loire de l'Itavi, et Virginie Michel, du service recherche de Wisium (groupe ADM), lors du colloque de restitution du projet Mexavi, le 22 octobre 2020 à Nouzilly (37) .
© Yanne Boloh

Depuis l’interdiction de l’usage des antibiotiques facteurs de croissance dans les aliments pour animaux et la recherche d’une démédication encore plus large, la nutrition animale à travers le monde cherche des solutions dans les plantes. « Le concept d’extrait de plantes recouvre de nombreux types de produits, que ce soit dans la forme, le mode d’extraction mais également le taux de principe actif », rappelle Denis Bellenot, de l’Iteipmai (institut des plantes médicinales et aromatiques), l’un des partenaires du projet aux côtés de l’Itavi (institut technique de l’aviculture) et de l’Inrae. Le taux d’acide rosmarinique, puissant composé antibiotique et anti-inflammatoire de la mélisse officinale, varie ainsi de 1 à 11 % dans les 83 extraits que l’institut a analysé, alors qu’il doit en posséder au moins 2 %, sans compter que ce taux baisse avec la durée de stockage.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

La remise en cause des exportations ukrainiennes par Vladimir Poutine dope les prix du blé et du maïs
Le Président russe, Vladimir Poutine a laissé entendre le 7 septembre que les conditions des accords du 24 juillet sur la…
Nutrition animale : le groupe Michel affiche une croissance de 2% pour la période 2021-2022
  Dans un marché en berne, le groupe familial breton Michel annonce une belle croissance en 2021-2022.
Hausse des prix de la farine insuffisante pour compenser la flambée des coûts, alertent les meuniers
Une lettre d’information de l’ANMF (association nationale de la meunerie française) fait le point sur la hausse des coûts de…
Marché mondial des céréales - Sebastien Abis : « Le danger, c’est l’interdépendance sans coopération ni solidarité »
Spécialiste de la sécurité alimentaire mondiale et prospectiviste, Sébastien Abis répond à nos questions dans le contexte de…
La nutrition animale recherche plus de sobriété énergétique
La nutrition animale, consommatrice d’électricité mais aussi de gaz pour la granulation, cherche des solutions pour une plus…
Le groupe Avril lève 1,18 milliard d'euros
Le groupe Avril espère accélérer son développement et "devenir le leader des solutions végétales". Les fonds levés auprès des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne