Aller au contenu principal
Font Size

Tendance consommation
Hugo Boss et Ladurée s'adaptent à la demande vegane

Des costumes d’un côté, des macarons de l’autre : le vegan gagne du terrain chez les grandes marques

Un macaron entièrement vegan chez Ladurée
© Peta

Peta France (People for the Ethical Treatment of Animals), une association à but non lucratif dédiée à établir et protéger les droits de tous les animaux, a annoncé, jeudi 12 mars, que le fabricant Hugo Boss venait de lancer son premier costume « certifié par l’association » et arborant « le logo Peta-Approved Vegan ». L’association précise que « l’équipe de créateurs de Hugo Boss s’est assurée de créer ce tout nouveau costume pour hommes végan exclusivement à partir de matières qui ne sont pas issues de l’exploitation animale. Il est fait de lin européen certifié biologique et est disponible en ligne et en boutique ».

Par ailleurs, le pâtissier français Ladurée, connu dans le monde entier pour ses macarons, vient de recevoir un prix de l’innovation végane de la part de Peta France pour le lancement de deux recettes de macarons « sans ingrédients d’origine animale : un macaron au chocolat du Pérou 70% de cacao (avec une ganache réalisée avec un lait végétal au millet, amande et noisette) et un macaron caramel à la noix de coco (au beurre végétal maison : huile de coco, huile de tournesol et lait de soja)». Les nouveaux ingrédients remplacent les blancs d’œufs, le lait et le beurre issus de productions laitières classiques.

L’enseigne Ladurée a également mis au point et lancé sur le marché parisien un cake végan au chocolat, des dips, une salade au fromage végétal et une daube au fruit du jacquier.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Blé tendre : vers une récolte biologique 2020 qualitative à défaut de quantité
Comme pour les blés non-bio, les conditions météos de l’automne-hiver puis du printemps ont marqué les semis et les conditions de…
Avril/DSM: Construction d'un site de production de protéines de colza pour l'alimentation humaine sur Dieppe au premier trimestre 2022
Les groupes Avril et Royal DSM ont annoncé le 15 juillet avoir finalisé leur partenariat, visant la construction d'une unité de…
La production russe 2020 de blé tendre à l'épreuve de nouvelles analyses
Les premiers échos de rendements de blé tendre en Russie s'avèrent décevants, ce qu’Agritel confirme. Deux importants analystes…
Une récolte française 2020 de blé tendre à 29-31 Mt ?
Le chiffre de 32-33 Mt de blé tendre récolté en France en 2020 n’est plus d’actualité. Les surfaces sont revues à la baisse, et…
Ca bouge dans les boissons à base d’avoine
Surfant sur les aspects nutrition, santé et allergène, l’avoine a le vent en poupe en alimentation humaine, en particulier aux…
Jean-François Lépy (Soufflet Négoce) : Peu de disponibilité en blé tendre et en orge pour l'export d'ici la fin de l'année
Les prix de l'orge et potentiellement du blé tendre pourraient trouver du soutien auprès de la demande chinoise, d'après Jean-…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 30€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne