Aller au contenu principal

Filière oléoprotéagineuse
Du soja cultivé en Sibérie ? Pourquoi pas…

La Sibérie (ici la Yakoutie), futur champs de soja ?
© Vladimir Fill/Pixabay

Le changement climatique opérant à l’échelle mondiale, on peut se demander si certains équilibres en matière de production et de commerce de matières premières agricoles pourraient être modifiés ?

De récentes observations faites en Sibérie peuvent corroborer cette idée. D’après la revue en ligne WorldGrain, la Sibérie a enregistré en 2020 son printemps et son été le plus chaud de son histoire, avec des températures atteignant quasiment 38 ° C en juin. Dans le même temps, l’épaisseur du permafrost (la couche de sol qui ne dégèle jamais) montre des signes inquiétants de réduction dans ces régions.

Une opportunité pour l’agriculture russe

Du coup, des prévisions de la sole disponible pour l’agriculture montrent que la Russie pourrait disposer de 4,3Mkm2 de terres en plus d’ici quelques années. Ce qui signifie que le pays pourrait tout à fait augmenter, potentiellement de façon significative, sa production de céréales (blé en particulier), dans un premier temps, en exploitant ces terres situées dans le nord.

Mais la question se pose aussi pour le soja. En témoignent les quelques 400 000 ha de terres achetées ou louées par la Chine à l’est de la Russie pour y faire pousser cette légumineuse, selon la BBC russe. En développement des cultures plus au nord, la Chine pourrait trouver là une alternative à sa dépendance au soja made in Etats-Unis ou Brésil.

Restent plusieurs freins : outre la fonte du permafrost, le réchauffement climatique a aussi provoqué des incendies dus à la sécheresse, des déséquilibres dans les écosystèmes et des invasions de ravageurs jamais connus auparavant dans cette région. De plus, les questions de logistique et de qualité des sojas produits empêchent la Russie de jouer un rôle majeur… aujourd’hui.

Mais si le réchauffement des terres se poursuit et si plus d’hectares deviennent exploitables, alors le pays pourrait renforcer ses investissements en matière de logistique et d’agronomie. Et, selon WorldGrain, même si le soja produit dans ces nouvelles régions ne partira pas nécessairement à l’export, il pourrait alimenter la filière domestique de nutrition animale, plutôt demandeuse.

Selon certaines études, la Russie a déjà multiplié par 18 sa production de soja en dix ans et devrait figurer au 7è rang des producteurs mondiaux pour cette campagne 2020/2021. A suivre…

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Axereal espère des gains de compétitivité de 30 millions d’euros
La coopérative Axereal investira davantage dans le digital et l'innovation agronomique.
Regain d'optimisme au sujet des exportations françaises de blé tendre, selon FranceAgriMer
Les experts de FranceAgriMer (Fam) confirment que l'ouverture du cahier des charges algérien aux blé tendre d'origine mer Noire…
Blé tendre : l’Algérie accepte des lots d'origine mer Noire à 0,5% de dégâts d’insecte dans son appel d’offres du 11 octobre
Des traders jugent que le nouveau cahier des charges algérien reste favorable aux origines hexagonales.
Tendance Céréales/Oléagineux du 16 octobre : la météo fait monter les cours du blé, le colza s'apprécie à l'image du canola canadien

Vendredi 16 octobre, les cours du blé cotés à Chicago et sur Euronext ont continué de progresser. Le contrat blé sur le CBOT a…

Le SIA 2021 est reporté sur l’édition 2022.

C’est la mauvaise nouvelle du jour en matière de salons et de foires en France : le Salon international de l’agriculture (SIA…

Les Petits Moulins de France veulent créer plus de valeur
Réuni en assemblée générale, le groupement des Petits Moulins de France a débattu de la création de valeur lors de deux tables…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne