Aller au contenu principal

Coopérative/Bilans financiers
Collecte et approvisionnement plombent le bilan de Dijon Céréales 2020/2021

Les dirigeants du groupe coopératif Dijon Céréales ont rapporté une collecte de céréales de 880 000 t pour 2021/2022, contre 748 000 t en 2020/2021, et de 906 209 t en 2019/2020.

© picjumbo-Pixabay

Le groupe coopératif Dijon Céréales a annoncé le 14 décembre 2021 lors de son assemblée générale un effritement de son chiffre d’affaires de 6,8% entre les campagnes 2019/2020 et 2020/2021, à 378 millions d’euros (M€). Le résultat courant reste positif, à 1,1 M€, contre 2,9 M€ l’an dernier. L’excédent brut d’exploitation (EBE) tombe à 4 M€, contre 6,3 M€ précédemment.

L’une des raisons justifiant ces indicateurs comptables en repli est la baisse de l’activité Céréales, dont le chiffre d’affaires passe de 189,8 M€ à 172,6 M€ d’un exercice à l’autre, compte tenu du recul de la collecte. Cette dernière est tombée à 748 000 t en 2020/2021, contre 906 209 t en 2019/2020.

L’activité Meunerie Decollogne a dégagé un chiffre d’affaires de 10 M€, et celle de boulangerie 4,2 M€.

Effritement de l’activité Approvisionnement grandes cultures

Le segment approvisionnement grandes cultures voit également son chiffre d’affaires se dégrader sur la période de 5,8% annuellement, à 81,3 M€. « L’activité Protection des plantes a connu un plus bas en vingt ans, dégageant un chiffre d’affaires de seulement 20 M€, en baisse de 12% par rapport à l’exercice antérieur. Les agriculteurs ont moins acheté en 2020, ayant davantage de stocks, du fait notamment du recul de la sole de colza. Ajoutons à cela l’effritement des prix des fertilisants à l’époque. L’activité semences est elle aussi en repli, mais c’est plutôt une bonne nouvelle, car les producteurs ont dû semer deux fois leurs colzas et leurs tournesols en 2019/2020 », s’exprime Christian Loyal, responsable approvisionnement de Dijon Céréales.

Le pôle Nutrition animale résiste

Si le groupe est parvenu à limiter la casse et dégager un résultat positif, c’est essentiellement grâce à ses activités complémentaires que sont la jardinerie et les espaces verts, rapportent les dirigeants. L’activité nutrition animale a également bien résisté, dont le chiffre d’affaires a progressé de 0,8% entre 2019/2020 et 2020/2021, à 12,9 M€.

Dijon Céréales a également procédé à un plan de départs volontaires, et un plan de réorganisation de ses silos, fermant certaines installations.

Hervé Panouillot, ancien directeur financier du groupe coopératif, et qui effectuait sa dernière intervention en assemblée générale, a déclaré s’attendre à « un bel exercice au 30 juin 2022. Notre collecte est revenue à un niveau plus habituel, à 880 000 t environ pour la campagne 2021/2022 ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Fabrications d'aliments pour animaux en baisse de 1,2 Mt en 2022, selon le Snia
A l’occasion de sa conférence de presse de rentrée, le 31 août, le Snia confirme une baisse probable de 1,2 Mt de la production…
La remise en cause des exportations ukrainiennes par Vladimir Poutine dope les prix du blé et du maïs
Le Président russe, Vladimir Poutine a laissé entendre le 7 septembre que les conditions des accords du 24 juillet sur la…
Prix du blé tendre 2022/2023 : "Tout dépendra de la mer Noire", selon Agritel
Agritel juge la situation du marché mondial du blé tendre comme globalement tendue. Une quantité record de réserves de blé tendre…
Nutrition animale : le groupe Michel affiche une croissance de 2% pour la période 2021-2022
  Dans un marché en berne, le groupe familial breton Michel annonce une belle croissance en 2021-2022.
En 2022, plus faible production française de maïs du XXIe siècle, selon Agritel
La production de maïs hexagonale 2022 est attendue sous les 11 Mt, chiffre qui pourrait être de nouveau révisé à la baisse. Celle…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne