Aller au contenu principal

Protéine alternative
Difficile troisième trimestre pour Beyond Meat

Les résultats financiers du spécialiste des protéines alternatives à la viande sont inférieurs à ce qui était attendu.

© Beyond Meat

"Nos résultats financiers reflètent un trimestre où, pour la première fois depuis le début de la pandémie, nous avons subi tout le poids et l'imprévisibilité du Covid-19 sur notre chiffre d'affaires et, par conséquent, sur nos pertes et profits. Nos résultats pour ce troisième trimestre sont donc inférieurs à ce qui était prévu" a précisé Ethan Brown, fondateur et directeur général de Beyond Meat, dans le communiqué accompagnant la publication, le 9 novembre, des résultats financiers de l’entreprise d’El Segundo en Californie.

A noter que ce sont surtout les activités internationales (seulement 17 % du total cependant) qui ont subi un net recul. De façon plus globale, ce sont les activités de services aux entreprises qui ont le plus souffert, plus que celles des ventes au détail.

En chiffres, le plus connu et le plus ancien acteur des fabricants de produits alternatifs (à base de protéine végétale) aux produits carnés, enregistre un chiffre d‘affaires de 94,436 M$ pour la période juillet-septembre 2020 contre 91,961 M$ pour la même période l’an passé. Sur neuf mois d’exercice, ces chiffres ressortent respectivement à 304,848 M$ et 199,418 M$.

L’entreprise a également indiqué qu’elle poursuivait ses investissements pour asseoir sa présence sur ses marchés. Les fondamentaux du segment des alternatives de viande à base de protéine végétale semblent toujours au vert selon Beyond Meat : taux de pénétration de ces produits auprès des ménages, volumes globaux en hausse, fréquence d’achat, visibilité auprès des acheteurs… La société a aussi précisé qu’elle avait continué à investir, tant en termes de personnel qu’en usines de fabrication, dans l’Union européenne et en Chine pendant le trimestre écoulé.

Compte tenu des incertitudes qui pèsent sur l’économie mondiale, Beyond Meat, qui avait suspendu ses prévisions de résultats financiers pour l’année en cours en février 2020, ne publie pas de nouveaux objectifs.

Rappelons également que Beyond Meat a signé, en janvier 2020, un contrat d’achat auprès de Roquette Frères portant sur 154,1 M$ de pois entre 2020 et 2022.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Société des Malteries d’Alsace devient la propriété de Groupe Soufflet

Suite aux difficultés rencontrées par la société Grands Moulins de Strasbourg (cessation de paiement puis liquidation…

Alors que les consommateurs se ruent sur la farine, la Meunerie française veut les rassurer
Particulièrement sollicitée lors des premiers jours du confinement de printemps, la Meunerie française est confiante pour celui…
[Covid-19] Les filières de la transformation des grains sereines sur les livraisons pendant le reconfinement
Si des inquiétudes sur l'impact économique de ce nouveau confinement se font sentir, les transformateurs de grains se veulent…
Intersnack entre au capital de Nataïs à hauteur de 35 %
Nouvel actionnaire pour Nataïs qui devrait réaliser une bonne année 2020.
« Naturalité et clean label dominent partout »
Dirigeant du laboratoire d’essai des matériels et des produits alimentaire (Lempa) basé à Rouen, Pierre-Tristan Fleury…
Une protéine de levure développée par Biospringer
La filiale de Lesaffre lance une protéine pour les nouveaux marchés alimentaires.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne