Aller au contenu principal

Industrie des céréales/Cosmétique
Des céréales bio dans des produits cosmétiques

La crème cosmétique, développée par la société Les Bonnes Pousses, filiale d’InVivo, sera produite à partir de 100 kg de céréales bio, dans un premier temps, avec pour ambition d’atteindre les 300 kg dans les années à venir.

© Nietjuh-Pixabay

La société Les Bonnes Pousses, filiale d’InVivo, a annoncé le 6 juillet que des crèmes cosmétiques fabriquées à partir de céréales bio seront accessibles à la grande consommation en pharmacie en septembre 2021.

20 000 produits fabriqués, disponibles sur 200 points de vente dans le pays

Les crèmes, appartenant à la marque Cultiv et à la gamme Epanouit, sont produites à partir d’environ 100 kg de céréales, incluant du blé, de l’orge, du lin et du seigle. « L’objectif est d’attendre 300 kg environ de céréales consommées par an par notre site d’extraction basé à Chartres dans les années à venir. À partir de 100 kg de céréales, nous sommes capables d’élaborer 20 000 produits, disponibles sur 200 points de vente en France », détaille Laure-Anne de Tastes, directrice de la marque Cultiv.

Parmi les fournisseurs de céréales, le nom du groupe coopératif Cavac est cité. « Nous travaillons également avec des agriculteurs indépendants », souligne la directrice de Cultiv.

Aucune prime particulière pour l’OS ou l’agriculteur n’est prévue : « le fournisseur est payé en fonction du niveau du marché du bio. Idéalement, nous souhaitions n’utiliser que les déchets de la plante/du grain, mais des composés essentiels se trouvent dans les graines ». Laure Anne de Tastes révèle que les parties aériennes du grain (soit les enveloppes protectrices) sont utilisées dans la fabrication de compléments alimentaires, et le contenu du même grain pour l’élaboration des crèmes.

Le produit est une crème pour le visage (usage matin et soir), servant de traitement préventif contre le vieillissement de la peau, et utilisable pour les personnes âgées de 35 ans et plus.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Marché des engrais : relâchement de la tension sur les prix des produits azotés

Après la flambée des cours des engrais en réaction à l’invasion de l’Ukraine fin février, le mois d’avril enregistre un…

Les prix du blé pourraient nettement baisser après l'été 2022
Le cabinet d'analyse Stratégie Grains juge le marché mondial du blé tendre équilibré, alors que celui du maïs s'avère plus tendu…
Terrena présente ses résultats 2021 et confirme la pertinence de son plan à horizon 2030
Les indicateurs financiers sont bons pour le groupe et la coopérative de Loire-Atlantique.
Production mondiale de blé 2022/2023 en repli, à cause de la guerre en Ukraine, selon l'USDA
Les stocks mondiaux de blé tombent à 267,02 Mt pour 2022/2023, contre 279,72 Mt en 2021/2022
Céréales et oléoprotéagineux bio : la flambée des cours inquiète la filière

Le marché bio continue à subir l’onde de choc provoqué par le contexte du conflit en Ukraine et la flambée des cours de…

La Fête du pain de retour en 2022 !
Après deux années blanches pour cause de Covid-19, l’évènement national revient du 16 au 22 mai 2022.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne