Aller au contenu principal

Protéines végétales
Danone s’intéresse à l’huile et la protéine de pongamia

Les produits à base de cette légumineuse sont développés par une jeune entreprise étatsunienne.

© Par Forest & Kim Starr, CC BY 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=6147008

Terviva, entreprise fondée en 2010 à Oakland en Californie par Naveen Sikka, a annoncé, le 20 mai, avoir passé un accord de collaboration avec Danone pour créer de nouveaux produits utilisant son huile (utilisable en cuisine, de couleur dorée) et sa protéine de pongamia.

« Les ingrédients alimentaires à base de pongamia de Terviva élargissent l’accès à des aliments sains et écologiquement durables qui combattent directement le changement climatique. Avec nos ingrédients alimentaires, nous pouvons nourrir la planète et la guérir en même temps », a déclaré Naveen Sikka.

« Nous croyons que la production d’aliments sains nécessite une planète saine et c’est pourquoi nous sommes impatients de collaborer avec Terviva pour codévelopper des ingrédients nouveaux » a déclaré Merijn Dols, directeur de l’innovation et de l’économie circulaire chez Danone.

Surtout, cet accord prend place dans la stratégie de l’entreprise française d’atteindre les 4 Mrds$ de ventes (soit le double par rapport à aujourd’hui) de produits alternatifs à ses produits laitiers et basés sur les protéines végétales.

Qualités agronomiques

La graine du pongamia pinnata (désormais rebaptisé millettia pinnata et faisant partie de la famille des fabacées, comprenant les légumineuses sous forme de plante herbacée, d'arbuste...) présente en effet des qualités similaires à celles du soja ou encore de la palme mais avec un bilan environnemental bien meilleur selon ses partisans (notamment sur les notions de déforestation, de régénération des sols, de fixation de l’azote, de résistance à la sécheresse, de consommation en eau). Il peut pousser en plein soleil et sur des sols difficiles, même salés.

Selon des chiffres publiés par l’entreprise, un verger moyen de pongamia planté sur des terres difficiles à cultiver permet la séquestration de 115 m3 de carbone par acre (1 acre = 0,4 ha) pendant trente ans, « faisant de pongamia l’une des sources de production d’huile alimentaire et de protéine végétale les plus durables ».

ArbrePongamia202105

Levée de fonds

Pour accélérer son développement, Terviva a annoncé, ce 20 mai 2021, avoir réussi une levée de fonds de 54 M$, à la fois pour commercialiser ses références existantes et pour développer des nouveaux produits avec Danone. Parmi les investisseurs, on trouve l’Institut Astera, Evans Properties, Trustbridge Partners, The Jeremy and Hannelore Grantham Environmental Trust, Landis Becker Young et Brace Young de Social Finance ou encore Mark Tercek (ex PDG de The Nature Conservancy). Plusieurs de ces investisseurs sont des structures à but non lucratif mais orientant leurs fonds vers des activités en lien avec la lutte contre le changement climatique ou encore le développement durable et la recherche pour une alimentation plus saine. Une levée supplémentaire de 24 M$ est prévue ce trimestre, toujours avec les mêmes objectifs, et une usine de production devrait ouvrir en 2022 aux Etats-Unis.

Terviva, qui s’était distingué en 2019 en recevant le Trophée international du futur du snacking organisé par Mondelez, a également révélé, le même jour, le début d’un partenariat avec Mista, une plateforme lancée en 2018 par l’ingrédientiste Givaudan avec Danone, Ingredion et Mars (rejoints depuis par Chr. Hansen), qui mutualise des moyens de R&D pour développer de nouveaux produits, notamment en matière d’alternatives alimentaires et de boissons à base de protéines végétales.

De belles qualités comme ingrédient

Dans un entretien publié dans la newsletter en ligne FoodIngredientsFirst, Chris Quevedo, manager de l’équipe commerciale de Terviva, détaille d’autres avantages de la graine de pongamia. Il pointe d’abord la multitude d’usages possibles (boisson à haute teneur en protéine, produits de boulangerie, viandes végétales, substituts laitiers, pâtes, dips, tartinades…) et précise aussi que des chefs, qui ont testé cette huile, lui trouve un goût de ghee (beurre clarifié originaire d’Inde) avec une finale type huile d’olive vierge. Elle est également parfaite pour des cuissons de type friture. A l’opposé, elle devient solide quand elle est soumise à des températures froides et peut être aussi utilisé comme texturant dans des sauces, des mayonnaises ou encore des assaisonnements pré-préparés.

Autre avantage, la farine que l’on peut obtenir possède une faible teneur en allergènes, est hautement nutritive et peut être transformée en concentrés et en isolats pour une large gamme d'applications alimentaires. Sous forme concentré, le produit contient les neuf acides aminés essentiels. Il a aussi une grande capacité de rétention de l’eau. Enfin, la protéine de pongamia est hautement soluble avec une faible viscosité et possède un Score chimique corrigé de la digestibilité (SCCD en français, PDCAAS en anglais) de 0,85, supérieur donc à celui du pois et du riz et comparable à celui du soja.

La production actuelle de Terviva se fait en Floride et à Hawaii sur 400 hectares mais aussi via l’achat de graines en Inde selon les règles du commerce équitable.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Thierry Blandinières plaide pour la création d'un contrat Blé premium à Chicago
A l'occasion du congrès de l'Association générale des producteurs de blé, le patron du groupe In Vivo a défendu la création d'un…
Danone s’intéresse à l’huile et la protéine de pongamia
Les produits à base de cette légumineuse sont développés par une jeune entreprise étatsunienne.
Ÿnsect : partenariat avec Noriap pour livrer en nourriture sa future usine d'insectes près d’Amiens
Ce site de fabrication d'ingrédients à base de larve de scarabée Molitor, à la capacité de production record, « consolidera sa…
« La HVE n’est pas contre les autres certifications mais à côté et s’adresse au plus grand nombre »
Josselin Saint-Raymond, secrétaire général de l’Association nationale de développement de la HVE – HVE et directeur à l’…
LSDH : création de l’Atelier INOVé, une unité d’extraction de jus à base de grains
Le groupe familial, en partenariat avec Sofiprotéol, compte construire une usine dédiée à la production de jus végétaux et…
Cyclope 2021 : « un pseudo supercycle haussier des matières premières »
Philippe Chalmin, président de l’association Cyclope, a présenté le 26 mai son rapport 2021, intitulé « Cette obscure clarté qui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne