Aller au contenu principal

Filière Protéine végétale en alimentation humaine
ADM achète Sojaprotein, ingrédientiste spécialisé dans le soja non-OGM

Le géant américain continue de tisser sa toile sans le secteur des protéines végétales.

© jcesar2015-Pixabay

Archer Daniels Midland (ADM), entreprise états-unienne spécialisée dans la nutrition, la production et la transformation de matières premières agricoles végétales, a annoncé, lundi 29 novembre 2021, l’acquisition de la société serbe Sojaprotéin, un ingrédientiste qui travaille le soja non-OGM. Le montant de la transaction n’a pas été révélé par les deux protagonistes.

Cette opération, annoncée en juillet 2021, permet à ADM d’étendre ses capacités de production et de distribution d’ingrédients alternatifs à base de protéines végétales, notamment pour ses clients basés en Europe.

Les protéines végétales, un segment d'activité de plus en plus important

Dans ce secteur, ADM dispose, outre de Sojaprotein en Europe, d’une usine de production de protéines végétales à Campo Grande dans le Mato Grosso du Sud au Brésil (lancée en 2014 mais dont les capacités ont été augmentées début 2020 avec l’acquisition de Yerbalatina), d’une nouvelle usine de pois à Enderlin dans le Dakota du Nord aux Etats-Unis (depuis 2021), de l’entreprise commune PlantPlus Foods, formée avec le Brésilien Marfrig (depuis octobre 2020 pour produire notamment des alternatives de burgers) et d’un partenariat avec la start-up Air Protein (via un investissement d’ADM Ventures début 2021). L’entreprise a aussi ouvert un laboratoire consacré à l’innovation en protéine végétale à Singapour en avril 2021.

Sojaprotein a été créée en 1977 et a réalisé un chiffre de ventes de 100 M$ en 2020 et exporte 60 % de sa production à travers 65 pays dans le monde (les pays de l'UE sont ses principaux clients). Elle est présente sur les segments des alternatives de viande, de la confiserie, des barres protéinées, de la pharmacie, de l’alimentation pour les animaux de compagnie et de l’aliment pour animaux d'élevage. Sa capacité d’écrasement est de 250 000 t par an. Sojaprotein appartenait jusqu'alors au groupe serbe Victoria, très présent dans l'agribusiness dans le pays.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Marché des engrais : relâchement de la tension sur les prix des produits azotés

Après la flambée des cours des engrais en réaction à l’invasion de l’Ukraine fin février, le mois d’avril enregistre un…

Terrena présente ses résultats 2021 et confirme la pertinence de son plan à horizon 2030
Les indicateurs financiers sont bons pour le groupe et la coopérative de Loire-Atlantique.
Céréales et oléoprotéagineux bio : la flambée des cours inquiète la filière

Le marché bio continue à subir l’onde de choc provoqué par le contexte du conflit en Ukraine et la flambée des cours de…

Production mondiale de blé 2022/2023 en repli, à cause de la guerre en Ukraine, selon l'USDA
Les stocks mondiaux de blé tombent à 267,02 Mt pour 2022/2023, contre 279,72 Mt en 2021/2022
La Fête du pain de retour en 2022 !
Après deux années blanches pour cause de Covid-19, l’évènement national revient du 16 au 22 mai 2022.
Blé tendre - "Les céréaliers français n'ont pas profité tant que ça des prix très élevés jusqu'ici"
Dans le contexte d'extrême fermeté des prix du blé tendre, Antoine Hacard, président de la Coopération agricole Métiers du grain…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne