Aller au contenu principal

TOP 10 des articles bio les plus lus en 2020

Vous nous avez suivi toute l'année, et certains sujets en agriculture et agroalimentaire bio ont plus attiré votre attention que d'autres. Voici les dix articles que vous, lecteurs, avez le plus lus sur l'année 2020.

 

 

1 - Comment les marchés de gros et la grande distribution jouent le jeu

Aujourd'hui, Loc'halle bio commercialise entre 1 000 et 1 200 tonnes de légumes par an, dont 40% sur le Min de Bordeaux, le reste via les réseaux spécialisés de la région. © Min de Bordeaux

 

Les marchés de gros peuvent être des acteurs majeurs du regroupement de l’offre biologique en un même lieu et facilitateur de la mise en relation entre l’offre et la demande. Quant à la grande distribution, elle tire toujours la croissance du marché et ambitionne de garder la main dans les années à venir. Et pour cela, le modèle n’est pas toujours simple à trouver.

 

 

 

2 - Les acteurs du bio vent debout contre la HVE

_LMQ244_ESS2_B.png

 

Les acteurs de la bio veulent un changement dans l’attribution de la certification Haute Valeur Environnementale, estimée comme trompeuse pour les consommateurs. A l’occasion d’une conférence de presse organisé le 2 décembre par la Confédération Paysanne, Agir pour l’Environnement, France Nature Environnement et le Synabio, les quatres organismes ont dénoncé « l’illusion de transition agroécologique que constitue la certification HVE, Haute Valeur Environnementale ».

 

 

3 - La restauration collective participe à la structuration de l’offre

_LMQ226_ASUIVRECOLL_NIV1.jpg

 

En 2017, seuls 3 % des produits servis en restauration collective étaient issus de l’agriculture biologique, bien loin des 20 % voulus par la loi Alimentation à l’horizon 2022. Pour autant, la restauration collective s’organise pour répondre à cet objectif ambitieux. Les efforts pour développer l’offre en produits biologiques sont là, comme le montrent la croissance du réseau Manger Bio ici et maintenant, de la plateforme Auvergne bio distribution ou encore de l’outil de mise en relation des fournisseurs de produits locaux Agrilocal.

 

 

4 - Cristal Union veut construire une seconde filière de betterave bio en Alsace

CristalUnion Bio

 

La seconde campagne de production de sucre de betteraves bio s’achève à la sucrerie de Corbeilles-en-Gâtinais. Le groupe Cristal Union garde l’objectif de développer cette filière, et notamment en Alsace.

 

 

 

 

 

5 - Le bio passe à la vitesse supérieure en grandes cultures

 

Après avoir été à la traîne, les grandes cultures s’engagent de plus en plus massivement sur ce marché. L’écart entre la demande et la collecte est désormais résorbé en blé. Des structures de plusieurs centaines d’hectares franchissent le pas, parfois en convertissant toute la surface d’un seul coup. Longtemps confinées aux zones de moindre potentiel, ces conversions concernent maintenant les grands bassins céréaliers à haut rendement. Cette nouvelle donne soulève des questions, auxquelles ce dossier apporte un éclairage.

 

 

6 - Carrefour est en relation avec plus de 1 500 producteurs bio

 

Benoît Soury, directeur marché bio du groupe Carrefour, revendique un engagement fort de l’enseigne dans la construction de filières biologiques françaises. Moyen efficace de conserver sa place de leader de la distribution de produits bio, estime l’enseigne.

 

 

 

 

7 - Comment la grande distribution veut garder la main sur le marché des produits biologiques

 

Face à l’engouement des consommateurs pour le bio, la grande distribution veut conserver sa place de leader du marché. Mais selon Nielsen, attention à la saturation de l’offre en hypermarchés.

 

 

 

 

 

8 - Comment atteindre une alimentation 100 % bio pour les monogastriques

AliPorcs

 

La protéine végétale bio dans l’alimentation des monogastriques était un des sujets de la journée inter-filières, qui s’est déroulée en numérique le 9 décembre 2020. Il y a été notamment question de l’objectif du 100 % bio à atteindre dans l’alimentation des élevages au 1er janvier 2022 et des approvisionnements origine France.

 

 

 

 

9 - Le pôle bio du Grand Marché de Provence est "structurant"

 

Jérémie Becciu, directeur du Min de Châteaurenard-Provence, explique les contours du projet d’installation d’un pôle bio dans le futur Grand Marché de Provence, au sein duquel Biocoop a déjà sa plateforme.

 

 

 

 

 

10 - Loc’halle bio fédère l’offre sur le Min de Bordeaux

 

Au départ, il y avait une demande du marché d’intérêt national (Min) de Bordeaux pour ramener des producteurs sur le carreau. À la fin, il y a une société coopérative qui fait feu de tout bois, au Min et ailleurs.


 

 

Les plus lus

[Débat] La viande bio émet-elle moins de carbone que la viande conventionnelle ?
Des chercheurs allemands ont calculé le coût carbone de certaines catégories de produits carnés, laitiers et végétaux. Le bio n'…
Le bio est plus cher : Belledonne le revendique et l'explique
Avec plus de 200 références vendues en magasin bio, l’entreprise Belledonne est un acteur engagé dans la filière française. L’…
[Lait bio] Les Prés rient bio cherchent à recruter de nouveaux éleveurs laitiers
Crise sanitaire oblige, c’est en petit comité que l’Agence Bio a organisé son rendez-vous 2021. La première Matinale Bio a été…
[Edito] Réussir Bio, votre nouveau média digital 100% bio
Les filières biologiques sont en pleine croissance. Le changement d'échelle est une réalité et implique de nombreux…
Le Synabio regrette le lancement d’un Eco-score au milieu d’une expérimentation publique
Alors qu’un collectif de 10 acteurs de l’alimentation a officiellement lancé leur Eco-score le 7 janvier dernier, le Synabio…
La Fnab veut un engagement de l’Etat français vers la bio
« Arrêtons de parler de la transition, faisons-là ! », c’est ce que demande la Fédération nationale d’agriculture biologique. La…
Publicité