Aller au contenu principal

L'Occitanie met 12 M€ pour prolonger l’aide au maintien en bio

 L'Occitanie, meilleure région agricole bio d'Europe, va prolonger d’un an l’aide au maintien en agriculture biologique avec une enveloppe de 12 millions d’euros (M€). 3 M€ proviendront de crédits régionaux, le reste sera issu de la réaffectation d’une partie du fonds européen Feader de la région. Le reliquat de ce budget européen permettra également de soutenir la transition agroécologique en Occitanie.

La région Occitanie continue d’accompagner le développement de l’agriculture biologique.
© Sara Fournier / flickr

À l’occasion de la nouvelle programmation Pac 2023-2027, l’État va reprendre aux conseils régionaux la gestion des aides surfaciques du 2d pilier, dont les aides à la bio. Et depuis 2017, le gouvernement ne finance plus d’aide au maintien en bio. Seules les aides à la conversion sont conservées.

À l’instar des Pays de la Loire, de la Bretagne ou de la Nouvelle-Aquitaine, la région Occitanie annonce qu’elle va prolonger d’un an l’aide au maintien en agriculture biologique. Une enveloppe de 12 millions d’euros (M€) y sera consacrée pour « faciliter la transition entre l’ancienne et la nouvelle Pac », explique la région dans un communiqué de presse diffusé le 10 janvier. Un quart de cette somme, soit 3 M€, provient de crédits régionaux. Le reste est issu de la réaffectation d’une partie des fonds européens Feader (Fonds européen agricole pour le développement rural) de la région.

Reconnue meilleure région agricole bio d'Europe en septembre 2022 par la Commission européenne, l'Occitanie est la première région bio française, avec 13 265 producteurs bio pour une surface cultivée totale de 608 285 hectares. L’agriculture biologique (AB) représente 19% de la SAU (surface agricole utile) de la région. Les surfaces en AB ont été multipliées par 3 en 10 ans. « L’Occitanie est la région où l’on investit le plus pour les agriculteurs, avec 12 € par habitant contre 5 € en moyenne au niveau national », explique la présidente de la région Occitanie Carole Delga, également présidente de Régions de France.

Accompagnement de la transition agroécologique

Une partie des fonds européens Feader vont permettre également d’accompagner la transition agroécologique en Occitanie. Plusieurs appels à projets sur des mesures d’investissement vont ainsi être financés.

  • La Dotation jeune agriculteur (DJA) pour un montant de près de 32 M€ (dont 6,4 M€ de crédits Région).
  • Les bâtiments d’élevage, les aides à la plantation de vignes pour les nouveaux installés, les agroéquipements et les Cuma… Le financement global va représenter 17,7 M€. Les appels à projets sont ouverts jusqu’au 2 mars 2023 et jusqu’au 15 mai 2023 pour les plantations de vignes.
  • La promotion des produits sous Signe officiel de qualité, pour un montant de 3,2 M€ (dont 1,3 M€ de crédits région). Les appels à projets sont ouverts jusqu’au 31 juillet 2023.

Pour la filière élevage, les exploitations pourront également bénéficier d’une nouvelle mesure agroenvironnementale et climatique : une MAEC « Transition de pratiques ». Concrètement, une aide de 18 000 € pourra être versée aux élevages pour financer des investissements permettant une évolution vers l’autonomie en protéines végétales (contractualisation avec un céréalier, achat d’une faucheuse conditionneuse de luzerne…). Au total, 21 M€ sont prévus par la région pour financer cette mesure.

Les plus lus

Loïc Guines, président commission bio des Chambres d’agriculture France, Brice Guyau, président commission bio de la FNSEA, Joffrey Beaudot, responsable bio des Jeunes agriculteurs et Jérôme Caillé, président de la commission bio, pour La Coopération agricole.
« La bio s’est développée grâce à la GMS, aujourd’hui ils nous laissent tomber comme une merde »
Plusieurs représentants des agriculteurs bios au sein de la FNSEA, de la Coopération agricole, des Jeunes agriculteurs et des…
Marc Fesneau sur le salon de l'Agriculture le 28 février 2024 annonçant le plan d'urgence bio
Crise du bio : une aide de 90 millions d’euros, toujours pas suffisante selon la Fnab
Marc Fesneau a annoncé mercredi soir au salon de l’Agriculture que l’aide d’urgence aux agriculteurs en difficulté pour 2024…
Philippe Camburet, président de la fédération nationale d'agriculture biologique lors d'une audition au Sénat.
« 833 euros, ça n’est même pas le prix d’un pneu ! » : les agriculteurs bio en colère face aux annonces d'Attal
Estimant l’annonce de Gabriel Attal trop faible sur le bio, la fédération nationale d’agriculture biologique demande à tous les…
Marc Fesneau auditionné à l'Assemblée nationale
Crise du bio : « Notre objectif c’est qu’il n’y ait pas de déconversions »
Auditionné à l’assemblée nationale sur les mesures face à la crise agricole, Marc Fesneau s’est dit ouvert à la mise en place de…
manif FNAB Paris
Pourquoi les agriculteurs bio continuent-ils à se mobiliser dans la rue ?
Ce 7 février, à l’appel de la Fnab, des agriculteurs bio ont rejoint la capitale pour venir manifester devant l’Assemblée…
Présentation du Plan Ambition 2027 le 28 février au salon de l'Agriculture
Plan Ambition bio 2027 : comment le gouvernement compte atteindre 18% de SAU en bio
Plans de communication, outils de régulation, accès au foncier, indemnisation des cultures bio contaminées… Marc Fesneau a…
Publicité