Aller au contenu principal

Un point sur le lait bio avec Marc Brun, producteur pour Sodiaal

Depuis 2015, la coopérative Sodiaal a développé sa collecte en lait bio pour répondre à la demande d'un marché porteur. Sur l'ensemble du territoire, en 2020, 730 exploitations ont été collectées pour un volume de lait bio de 204 millions de litres (92 exploitations sont en cours de conversion).

Depuis 2015, la coopérative Sodiaal a développé sa collecte en lait bio pour répondre à la demande d'un marché porteur. Sur l'ensemble du territoire, en 2020, 730 exploitations ont été collectées pour un volume de lait bio de 204 millions de litres (92 exploitations sont en cours de conversion).
Depuis 2015, la coopérative Sodiaal a développé sa collecte en lait bio pour répondre à la demande d'un marché porteur. Sur l'ensemble du territoire, en 2020, 730 exploitations ont été collectées pour un volume de lait bio de 204 millions de litres (92 exploitations sont en cours de conversion).
© Nancy Sagnet/Illustration

Marc Brun, producteur au Savigné et représentant Bio sud-ouest Sodiaal, témoigne du développement spectaculaire de la bio. En lien avec les ateliers qui transforment ce lait, le bassin Grand Sud a connu une grande dynamique et représente aujourd'hui 564 exploitations (soit 12 % des exploitations et 10 % des volumes de cette même zone).
La Lozère, partagée entre l'Auvergne et le Sud-Ouest, n'a pas échappé à cette dynamique et a su saisir cette opportunité avec une forte dynamique de conversion. La coopérative Sodiaal a collecté 27 exploitations en 2020 pour un volume de 5,2 millions de litres. D'ici fin 2021, cinq nouvelles exploitations devraient produire du lait bio sur le département. Aujourd'hui, Sodiaal s'approche de l'équilibre entre la production et les besoins du marché.

Et demain...
La coopérative vient de mettre en place un référentiel visant à sécuriser son projet bio. Celui-ci porte sur plusieurs socles : alimentation (pâturage notamment), environnement, bien-être animal... Si la majorité des exploitations s'intègrent complètement dans ce référentiel, il faut noter que des adaptations seront demandées aux producteurs, tel que les achats de protéines qui devront être d'origine française ou locale d'ici 2023. De plus, la coopérative ne contractualisera pas de nouveaux projets en bio pour les exploitations en système à l'attache, hormis si des aménagements sont apportés au projet durant les deux ans de conversion.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière