Aller au contenu principal

Les restaurants limitent les dégâts grâce au drive et à la livraison

Débouché rudement mis à mal par la crise sanitaire, le secteur de la restauration hors domicile voit son chiffre d’affaires amputé de plus d’un tiers en 2020.

Débouché rudement mis à mal par la crise sanitaire, le secteur de la restauration hors domicile voit son chiffre d’affaires amputé de plus d’un tiers en 2020.
Débouché rudement mis à mal par la crise sanitaire, le secteur de la restauration hors domicile voit son chiffre d’affaires amputé de plus d’un tiers en 2020.
© Mairon Ghibaudo/Illustration

Selon une étude publiée le 9 février par NPD Group, spécialiste en études de marché, la restauration hors domicile hexagonale essuie une perte de chiffre d’affaires (CA) de 38 % sur l’année 2020, à 35,6 milliards d’euros, et une perte de fréquentation de 35 % par rapport à 2019.
Le rythme de cette décroissance a beaucoup évolué au cours de l’année. Lors du premier confinement en avril-mai, les visites en restauration hors domicile (RHD) se sont effondrées de 71 %. Entre juin et octobre, le recul des visites a été circonscrit à 28 %. « L’anticipation du deuxième confinement a toutefois permis aux professionnels de s’adapter afin de limiter les dégâts », analyse NDP Group. La baisse de fréquentation a en effet été de 43 % sur la période de novembre et décembre, soit un recul bien moins important que lors de la première période de fermeture.
Dans le détail, le circuit le plus touché est celui de la restauration à table qui a perdu la moitié de son CA. La restauration rapide a mieux résisté, perdant 25 % de son CA. Elle gagne même sept points de part de marché, grignotant progressivement le marché de la restauration à table, des cantines d’entreprise et de la restauration de loisirs et de transports.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière