Aller au contenu principal

Des projets d’avenir pour la fromagerie des Cévennes

Mardi 28 juin, la fromagerie des Cévennes a tenu son assemblée générale annuelle à Moissac-Vallée-Française.

Mardi 28 juin, la fromagerie des Cévennes a tenu son assemblée générale annuelle à Moissac-Vallée-Française.
Mardi 28 juin, la fromagerie des Cévennes a tenu son assemblée générale annuelle à Moissac-Vallée-Française.
© Alain Fournier

L’assemblée générale a été l’occasion pour la fromagerie des Cévennes de se pencher sur deux questions essentielles qui vont façonner ses prochaines années : le sujet de la transmission et de l’installation de nouveaux producteurs pour assurer la continuité des livraisons de lait d’un côté et le dossier de l’agrandissement des locaux de l’autre. « La fromagerie est confrontée au vieillissement de son atelier, a pointé Frédéric Monod, directeur de la Fromagerie des Cévennes. Les investissements que nous prévoyons permettront de rénover les espaces de production actuels, d’améliorer les conditions de travail de notre vingtaine d’employés et augmenter la productivité ». Un projet qui se chiffrerait entre deux et trois millions d’euros pour un espace qui atteindrait désormais près de mille mètres carrés. « Dans ce projet, est inclus la création d’un espace magasin », a expliqué Frédéric Monod. L’une des premières réponses à apporter pour avancer sur ce projet est le foncier : la fromagerie doit-elle rester sur son site historique et acquérir du terrain ou déménager dans un endroit offrant plus d’espace ? Si la question est posée, le directeur de la fromagerie l’assure, « pas question, cependant, de quitter notre zone historique ». Et déménager implique aussi de nombreuses contraintes, notamment celle de la station d’épuration incluse au sein de la fromagerie. « Le chantier sera lancé d’ici à 2023 », espère Frédéric Monod. Si la fromagerie peut aujourd’hui envisager l’avenir sereinement et chercher à s’agrandir, c’est d’abord dû à sa bonne santé financière : entre 2015 et 2021, le chiffre d’affaires a doublé, rappelle avec fierté son directeur.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière