Aller au contenu principal

Estimation des pertes des filières avicoles au 18 mai suite à la crise du Covid-19

Le chiffre
250 millions d'euros

C’est l’estimation des pertes des filières avicoles faite par la Confédération française de l’aviculture (CFA) en date du 18 mai. Du fait de l’arrêt subit de la demande, les accouveurs et éleveurs ont perdu 100 millions d’euros : 45 M€ dans le secteur gibier, 21 M€ pour le canard maigre et 18,4 M€ pour le canard gras ; 4,3 M€ en pigeon ; 3,4 M€ en pintade ; 0,4 M€ pour la caille ainsi que le poulet de Bresse. « Certaines filières sont menacées de disparition, comme le canard à rôtir, la pintade ou le pigeon », estime Jean-Michel Schaeffer président de la CFA.

Publicité