Aller au contenu principal

Interbev communique pour assurer le bien-être animal dans les transports en cas de canicule

Même si la canicule n’est pas installée, l’interprofession du bétail et des viandes prend les devants en rappelant les bonnes pratiques du transport des animaux par fortes chaleurs.

© Interbev

L’interprofession du bétail et de la viande a entrepris une campagne de communication pour informer les opérateurs des mesures à appliquer en cas de canicule. Une infographie spécifique a été mise en place pour rappeler les bonnes pratiques. Une pancarte est disponible sur le site d’Interbev, afin d’être affichée par les différents acteurs de la filière pour sensibiliser les opérateurs au bien-être animal et rappeler la réglementation en vigueur. Interbev et Inaporc ont également mis en place un dispositif d’alerte par mail pour prévenir les opérateurs des restrictions liées à la canicule afin que les différents maillons de la chaîne de production puissent adapter leurs horaires.

En effet, l’arrêté du 22 juillet 2019 interdisant le transport d’animaux de 13 h à 18 h dans les zones classées en vigilance orange et rouge en raison d’un risque de canicule par Météo France est toujours en vigueur. Des dérogations existent pour les camions climatisés ou munis de brumisateurs. Par forte chaleur, des mesures doivent être prises pour que l’intérieur des camions n’excède pas les 30°C. De son côté, l’association Welfarm a lancé l’application TruckAlert pour inciter les Français à signaler les bétaillères circulant par fortes chaleurs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Si la plupart des randonneurs se montrent respectueux du travail des bergers, certains échanges peuvent être tendus lorsque les brebis se font dispersées ou que les chiens sont aux abois. © B. Morel
" Vis ma vie de berger "
Joseph Boussion, alias Carnet de Berger sur Facebook, s’est donné pour mission de faire connaître la vie en estive aux…
La balle installée, il ne reste plus qu’à couper les filets pour la dérouler. © F. Mariaud
« Un tire-balle pour quad »
« Avant je déroulais les balles à la main pour assurer le complément de fourrage de mes brebis en pâture l’hiver. Maintenant,…
L’Assemblée Nationale a adopté mercredi 27 mai une loi pour renforcer la transparence de l'information du consommateur sur les produits agricoles et alimentaires. Le texte reprend des mesures votées en octobre 2018 dans la loi Alimentation (Egalim).
Les mots "saucisse" et "steak" réservés à la viande
La loi relative à la transparence de l’information sur les produits agricoles et alimentaires renforce l'étiquetage sur l'origine…
Les équipements de contention sont trop mal adaptés aux contraintes du parage des onglons. © DR
Parage des onglons : peut (beaucoup) mieux faire
Dans le cadre d’Am’TravOvin, des ergonomes ont observé des chantiers de parage des onglons pour proposer des repères permettant d…
Le drone, la télécommande et les deux batteries de rechange pèsent un kilo et peuvent être facilement mis dans le sac ou une grande poche. © N. Schneidermann
Un drone pour garder les brebis
Depuis l’an dernier, Nicolas Schneidermann se sert d’un drone pour rabattre ses brebis et surveiller son troupeau. Il milite pour…
La banque verte note le potentiel de l'élevage ovin en complément d'autres productions ou pour son rôle d'entretien des paysages.  © CA SAfr
Le Crédit Agricole croit en l’ovin
Crédit Agricole SA a analysé la situation de la filière ovine en France et y voit des opportunités, surtout en lien avec d’autres…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,00€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre