Aller au contenu principal

Réussir Pâtre : Le média des éleveurs de moutons

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Agneaux de bergerie
Bien alimenter, une nécessité pour produire sous signe de qualité

L´obtention d´agneaux de bonne qualité bouchère est en grande partie liée à une bonne alimentation. Rappel de quelques règles pour y parvenir.


Lors des Journées portes ouvertes de la station expérimentale de Carmejane*, Grégory Pinçon, du Groupement Agneau des Hautes Alpes, a mis en évidence les normes du cahier des charges des signes officiels de qualité : race, aire géographique de production, identification des animaux, poids, état d´engraissement, conformation, les bâtiments, les prophylaxies et traitements, l´alimentation. Il a insisté sur la nécessité de bien alimenter pour obtenir des agneaux de bonne qualité bouchère.

Quatre phases alimentaires
Cette alimentation est d´autant plus difficile à réussir qu´elle concerne des animaux dont le régime alimentaire change (passage d´une alimentation liquide vers une alimentation solide) et dont la composition corporelle change aussi, ce qui implique des variations qualitatives importantes de la ration.
De plus, ce sont des animaux très sensibles au stress : pathologies, fortes variations d´ambiance ou d´alimentation.
Quatre phases alimentaires vont déterminer la croissance de l´agneau : fin de gestation, lactation pour la brebis ainsi que le sevrage et l´engraissement pour l´agneau.

Dix règles pour réussir l´agneau de bergerie
Enfin dix règles d´or permettent de réussir l´agneau de bergerie :
- Avoir des brebis d´un bon gabarit, homogènes et des béliers sélectionnés sur leurs qualités bouchères.
- Obtenir des agneaux vigoureux et lourds à la naissance grâce à un complément de grain distribué aux mères en fin de gestation.
- Distribuer aux mères une alimentation riche en azote pendant les deux premiers mois de lactation (environ 150 g de PDI/jour) tout en se souciant de l´équilibre de la ration.
- Offrir aux agneaux de préférence du foin de graminées et du starter en complément du lait de la mère dès l´âge de 15 jours.
- Distribuer un aliment adapté au stade de l´agneau :
. de la naissance au sevrage (ou 60 jours) donner un aliment contenant 18 % de MAT.
. de 60 jours à l´abattage donner un aliment contenant de 16 à 17 % de MAT.
- Réaliser des transitions étalées sur 15 jours afin de limiter les problèmes d´adaptation.
- Préférer les céréales entières aux céréales concassées (sauf au démarrage).
- Alloter au maximum les agneaux sevrés par catégories selon le mode de naissance (simple ou double) et selon le sexe.

- Sevrer et rationner les femelles dès 60 jours.
- Rationner tous les agneaux dès trois mois d´âge, dès 25 kg, contrôler toutes les semaines le poids et l´état d´engraissement des agneaux.


* Cette Journée portes ouvertes à la Station expérimentale de Carmejane dans les Alpes de Haute Provence s´est déroulée en décembre dernier autour du thème "Comment engraisser à point les agneaux de bergerie afin qu´ils s´inscrivent dans une démarche de qualité ?
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Vignette
"Des rations minéralisées autour de la mise en lutte et de l’agnelage"
" Après cette période de sécheresse, il est particulièrement important d’ajouter des minéraux à la ration un mois avant la mise…
Vignette
Qu’est-ce que le réseau Agri-Sentinelles ?
« Le Réseau Agri-Sentinelles vise à accompagner les agriculteurs français en détresse à travers un réseau de volontaires formés…
Dix éleveurs bretons ont passé une semaine au Pays de Galles pour découvrir l’élevage à l’herbe, la sélection génétique et la mise en marché des agneaux. © C. Bernard
Des éleveurs bretons au Pays de Galles
Dix éleveurs bretons ont passé une semaine au Pays de Galles pour découvrir l’élevage à l’herbe, la sélection génétique et la…
Département 30 - Elevage ovin lait recherche salarié(e)
670/EMP/01 - Département 30 - Elevage ovin lait recherche salarié(e) à partir de janvier 2020, possibilité association. Tél. 06…
Marc Humeau, éleveur du Maine-et-Loire, Michèle Boudoin, présidente de la FNO, et Theo Gning, animatrice de la FNO ont échangé sur l’actualité ovine régionale, nationale et européenne. © D. Hardy
La FNO débute son tour des régions
En Bretagne, Pays de Loire puis dans toutes les régions, la Fédération nationale ovine échange avec les éleveurs sur la…
Sans surprise, le nombre de béliers par élevage varie selon la taille du troupeau. © Idele, Race de France, Inra
166 000 béliers très résistants
Publié par Idele, Inra et Race de France, le Recensement des béliers utilisés dans les élevages ovins français en 2017 compile…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 7,6€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre