Aller au contenu principal

GEA - Des robots de traite optimisés plus économes

L’automate DairyRobot R9500 et le manège de traite robotisé DairyProQ profitent d’améliorations optimisant le processus de traite et limitant les coûts d’utilisation.

La nouvelle génération du robot de traite DairyRobot R9500 de l’allemand GEA, mais aussi le roto robotisé DairyProQ avec lequel il partage bon nombre d’éléments, bénéficient de plusieurs améliorations permettant au constructeur d’afficher un nombre de traites journalier en hausse et des coûts d’exploitation réduits jusqu’à 35 %. Le dispositif In-Liner Everything du robot GEA assure la mise en œuvre de toutes les étapes du processus de traite en un seul branchement : stimulation, nettoyage/pré-trempage, premiers jets, traite et trempage. La solution de trempage assure à la fois la désinfection du trayon et celle du manchon, permettant d’économiser une désinfection intermédiaire à l’acide peracétique. Par la suite, les gobelets trayeurs et la caméra sont désormais nettoyés simultanément.

La dernière version du programme de gestion du robot accueille un nouveau mode de séparation permettant de traire un groupe de vaches dont le lait est à séparer, sans effectuer de rinçage ou nettoyage entre chaque vache.

Côté maintenance, GEA annonce un allongement des intervalles d’entretien. Le module de traite accueille désormais les capteurs de mesure et d’analyse du lait. L’espace accru pour l’intégration des composants facilite l’accès pour le contrôle et le changement de pièces. Le bras du robot est équipé de nouveaux porte-gobelets limitant l’usure des courroies de la griffe et réduisant les surfaces à nettoyer.

L’unité d’alimentation du DairyRobot R9500 peut recevoir jusqu’à 4 robots, offrant davantage de flexibilité et réduisant les coûts de fonctionnement.

Les automates Monobox, DairyRobot R9500 et DairyProQ déjà en service peuvent accéder à ces nouvelles fonctionnalités au travers de kits de mise à jour.

Les plus lus

Malgré le contexte sanitaire et le pass sanitaire obligatoire, les agriculteurs étaient au rendez-vous sur cette édition d'Innov-Agri, dite Re-Start.
Les 12 nouveautés et tendances d'Innov-Agri qu'il ne fallait pas manquer
Sous un ciel chaud et ensoleillé puis orageux, une certaine euphorie régnait sur l'édition d'Innov-Agri Re-Start : les…
[Space 2021] Les 16 nouveaux matériels qu'il ne fallait pas manquer
L'édition 2021 du Space peine à se remettre de la période Covid, avec de nombreux exposants absents et une affluence assez…
Moteur six cylindres Deutz TCG 78 H2 fonctionnant à l'hydrogène
Deutz - Un moteur 6 cylindres de 270 chevaux qui fonctionne à l'hydrogène
Le motoriste allemand Deutz annonce la sortie de son premier moteur neutre en carbone fonctionnant à l'hydrogène.
Le prototype de faucheuse automotrice Hyler Sativa 200 fauche sur deux niveaux déposés sur deux nattes distinctes.
[VIDEO] - Chanvre textile - Un prototype belge pour une nouvelle filière
Et si le chanvre textile était la filière destinée à remplacer la betterave dans la plaine caennaise... Pour y arriver, les…
Le tracteur Massey Ferguson MF 6S.180 profite d'un 4 cylindres atteignant les 200 ch avec le boost
Massey Ferguson - Les tracteurs MF 6S et 7S succèdent aux MF 6700 S et 7700 S
Après les MF 5S, Massey Ferguson poursuit le renouvellement de sa gamme de tracteurs avec les 4 et 6 cylindres MF 6S et 7S, qui…
Florian Morel, éleveur dans les Côtes-d'Armor, a testé le tracteur Fendt 211 Vario pendant une semaine.
[ESSAI] Fendt 211 Vario « Un petit tracteur performant et suréquipé »
Florian Morel, éleveur à Plémet dans les Côtes-d’Armor, fait le bilan d’une semaine de travaux avec le tracteur Fendt 211 Vario…
Publicité