Aller au contenu principal

Nettoyage, triage, calibrage, tamisage des grains
Schneider Jaquet : la qualité passe également par les traitements physiques

Schneider Jaquet est un spécialiste des outils de nettoyage, triage, calibrage et tamisage des grains
© Thierry Michel

Situé en périphérie d’Angers et relancé par un duo d’entrepreneurs/repreneurs – Mehdi Benbouali et Philippe Guyomard – il y a trois ans, Schneider Jaquet (SJC) est spécialisé dans la construction, l’installation et la formation à l’utilisation d’outils de nettoyage, triage, calibrage et tamisage des grains.

« Les nouvelles demandes concernent un renforcement des exigences concernant la qualité physique des blés », explique Philippe Guyomard, avant d’expliquer, à titre d’exemple, que pour les grains présentant des mycotoxines, l’utilisation de brosses-épointeuses par friction « a permis à certains de leurs clients de récupérer des lots contaminés ». L’entreprise a ajouté une hotte aspirante sur ces brosses pour améliorer le résultat.

Pour répondre à la problématique du mélange des cultures, SJC – qui a installé ses machines dans une dizaine de grandes coopératives en France – a aussi créé un nettoyeur séparateur spécial bio qui permet de démélanger des grains différents (par exemple, blé et féverole) avec une précision supérieure à 98 %. Il a, par ailleurs, lancé une gamme de nettoyeurs séparateurs « après moisson et avant ensilage qui permet à certains de leurs clients de supprimer l’utilisation d’insecticide au silo ».

Enfin, une demande récente est (ré) apparue depuis un an ou deux : elle concerne les épierreurs et les tables densimétriques pour repérer et éliminer les corps étrangers aux grains.

À l’étranger (Russie, Ukraine, Turquie…), des demandes précises émergent, en particulier sur « des débits machines très élevés, de 300 à 500 t/h, sur des installations portuaires comme terrestres ». Ces machines traitent normalement du blé mais « sont pour l’instant très dédiées au tournesol ». À l’opposé, une demande émane pour de petits appareils de nettoyage à la ferme.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Boulangerie : le prix de la baguette de pain bloqué à 0,29 euro pendant quatre mois chez Leclerc
L'annonce du patron de l'enseigne E. Leclerc a déclenché une vague de contestations de la filière Blé-Farine-Pain.
Emmanuelle Pabolleta remplace Eugénia Pommaret à la direction générale de l’UIPP

Directrice de la communication et des affaires publiques de l’Union des industries de la protection des plantes (UIPP) depuis…

Baguette/Leclerc : le rayon Boulangerie en Grande Distribution est-il rentable ?
Le blocage du prix de la baguette à 0.29 euro annoncé par Michel Edouard Leclerc relance la question des conditions dans…
Une belle année 2022 pour les aliments à base de protéine végétale ?
Quelques tendances et repères en matière de développement du marché des protéines végétales qui croît régulièrement.
Conflit Russie/Ukraine : perturbations des exportations de céréales et nouvelle hausse des prix du gaz en cas d'escalade
Si la Russie envahissait l’Ukraine, les prix des grains repartiraient à la hausse, selon plusieurs analystes privés.
Au delà de la polémique sur la baguette de pain à 0.29 euro, le modèle de la Distribution remis en cause
La Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie et la Meunerie française pointent du doigt le modèle français de la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne