Aller au contenu principal

Nettoyage, triage, calibrage, tamisage des grains
Schneider Jaquet : la qualité passe également par les traitements physiques

Schneider Jaquet est un spécialiste des outils de nettoyage, triage, calibrage et tamisage des grains
© Thierry Michel

Situé en périphérie d’Angers et relancé par un duo d’entrepreneurs/repreneurs – Mehdi Benbouali et Philippe Guyomard – il y a trois ans, Schneider Jaquet (SJC) est spécialisé dans la construction, l’installation et la formation à l’utilisation d’outils de nettoyage, triage, calibrage et tamisage des grains.

« Les nouvelles demandes concernent un renforcement des exigences concernant la qualité physique des blés », explique Philippe Guyomard, avant d’expliquer, à titre d’exemple, que pour les grains présentant des mycotoxines, l’utilisation de brosses-épointeuses par friction « a permis à certains de leurs clients de récupérer des lots contaminés ». L’entreprise a ajouté une hotte aspirante sur ces brosses pour améliorer le résultat.

Pour répondre à la problématique du mélange des cultures, SJC – qui a installé ses machines dans une dizaine de grandes coopératives en France – a aussi créé un nettoyeur séparateur spécial bio qui permet de démélanger des grains différents (par exemple, blé et féverole) avec une précision supérieure à 98 %. Il a, par ailleurs, lancé une gamme de nettoyeurs séparateurs « après moisson et avant ensilage qui permet à certains de leurs clients de supprimer l’utilisation d’insecticide au silo ».

Enfin, une demande récente est (ré) apparue depuis un an ou deux : elle concerne les épierreurs et les tables densimétriques pour repérer et éliminer les corps étrangers aux grains.

À l’étranger (Russie, Ukraine, Turquie…), des demandes précises émergent, en particulier sur « des débits machines très élevés, de 300 à 500 t/h, sur des installations portuaires comme terrestres ». Ces machines traitent normalement du blé mais « sont pour l’instant très dédiées au tournesol ». À l’opposé, une demande émane pour de petits appareils de nettoyage à la ferme.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Société des Malteries d’Alsace devient la propriété de Groupe Soufflet

Suite aux difficultés rencontrées par la société Grands Moulins de Strasbourg (cessation de paiement puis liquidation…

Alors que les consommateurs se ruent sur la farine, la Meunerie française veut les rassurer
Particulièrement sollicitée lors des premiers jours du confinement de printemps, la Meunerie française est confiante pour celui…
[Covid-19] Les filières de la transformation des grains sereines sur les livraisons pendant le reconfinement
Si des inquiétudes sur l'impact économique de ce nouveau confinement se font sentir, les transformateurs de grains se veulent…
« Naturalité et clean label dominent partout »
Dirigeant du laboratoire d’essai des matériels et des produits alimentaire (Lempa) basé à Rouen, Pierre-Tristan Fleury…
Intersnack entre au capital de Nataïs à hauteur de 35 %
Nouvel actionnaire pour Nataïs qui devrait réaliser une bonne année 2020.
Une protéine de levure développée par Biospringer
La filiale de Lesaffre lance une protéine pour les nouveaux marchés alimentaires.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne