Aller au contenu principal

Marché des huiles
Saipol réoriente « toute sa production d’huile de tournesol vers le marché alimentaire »

Le groupe Avril et sa filiale industrielle Saipol espèrent atténuer les effets de la flambée des prix des matières premières sur le consommateur final d'huile alimentaire, alors que la guerre Russie/Ukraine bloque une grosse part des disponibilités mondiales d'huile de tournesol.

© Saipol

« Disposant d’une réserve d’oléoprotéagineux destinés à l’usage énergétique, Saipol (filiale industrielle d'Avril) a d’ores et déjà pris la décision d’orienter toute sa production d’huile de tournesol vers le marché alimentaire afin d’assurer la continuité d’approvisionnement des industriels, et notamment de Lesieur », a indiqué le groupe Avril dans un communiqué du 7 mars.

Contacté, Avril n'a pas souhaité communiquer sur les volumes que représentent une telle réorientation.

Cette décision est prise dans un contexte de flambée des prix des matières premières agricoles, dont l'huile de tournesol, du fait de l'invasion russe de l'Ukraine. Rappelons que la Russie et l'Ukraine concentrent environ 80% des exportations mondiales d'huile de tournesol.

 

 

Le groupe Avril justifie sa décision afin de garantir l'approvisionnement « en huiles alimentaires des ménages français et satisfaire, plus globalement, la demande de ses clients industriels, éleveurs ou consommateurs ». Il précise par ailleurs travailler aux alternatives existantes « aux huiles d’importation utilisées pour les marques distributeur ou la Restauration Hors Domicile (RHD) ».

Avril rappelle par ailleurs la situation très difficile des éleveurs français, se traduisant par une flambée de leurs coûts de production et de ruptures d'approvisionnement. « Avril et sa marque Sanders se mobilisent auprès des pouvoirs publics pour obtenir la mise en place rapide de mesures réglementaires et financières permettant d’amortir les effets de la crise pour les éleveurs et d’assurer la disponibilité en matières premières compatibles avec les différentes productions animales ».

 

 

Les plus lus

Baisse de la TVA sur l'alimentation animale en 2023
Au 1er janvier 2023, le taux de TVA applicable aux ventes d’aliments pour les animaux producteurs de denrées alimentaires et aux…
Four à pain dans une boulangerie
Flambée des prix de l’énergie : quelles aides pour les boulangers ?
Face à l’explosion de leurs factures énergétiques, le gouvernement a réuni les représentants des boulangers ce jour pour évoquer…
Intact Regenerative et Axéréal lancent une filière protéine végétale dans le Loiret
Le projet doit démarrer en 2023 et être opérationnel pour la moisson 2024
Algama lève 13 M€ pour remplacer les œufs par des solutions à base d’algues
  Une levée de fonds qui servira notamment à lancer un site industriel en Belgique. Le procédé peut intervenir en boulangerie…
InVivo présente la stratégie d'Episens, nouveau pôle Blé du groupe coopératif
Regroupant les activités Meunerie, Ingrédients et filière BVP, d'InVivo, Episens est la nouvelle entité d'InVivo, présentée au…
Prix des céréales - Nouveau retrait des cours du blé et du maïs sur Euronext, en l'absence de marché aux Etats-Unis
L’évolution des cotations des céréales françaises (blé, orge, maïs) entre le 13 et le 16 janvier, expliquée par La Dépêche Le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne