Aller au contenu principal
Font Size

Entreprise
Avril/DSM: Construction d'un site de production de protéines de colza pour l'alimentation humaine sur Dieppe au premier trimestre 2022

Les groupes Avril et Royal DSM ont annoncé le 15 juillet avoir finalisé leur partenariat, visant la construction d'une unité de production de protéines de colza à destination de l'alimentation humaine sur le site industriel de Dieppe. Ce partenariat débouchera sur la création d'une nouvelle société: Olatein.

Jean-Philippe Puig, directeur général du groupe Avril
© Groupe Avril

L'année dernière, le groupe Avril, acteur majeur de l'agro-alimentaire français, et l'entreprise néerlandaise spécialisée dans la nutrition et la santé Royal DSM, informaient de leur intention de collaborer. Le 15 juillet, les deux entités annoncent la finalisation de leur partenariat : il s'agira de construire sur le site industriel de Dieppe, (où une usine de trituration de la filiale d'Avril, Saipol, avait été touchée par une explosion le 17 février 2018, la mettant hors service), des installations capables de produire des protéines de colza destinées à satisfaire le débouché de l'alimentation humaine (également appelé isolat de protéine de colza). Les travaux débuteront durant l'été 2020, pour une mise en service lors du premier trimestre 2022, précise un communiqué commun des deux sociétés.

Dans le détail, le site comprendra trois unités: une unité de trituration de graines de colza non-OGM, gérée par le groupe Avril, qui fournira à l'unité d'extraction des protéines les tourteaux nécessaires à la production d'isolat de colza, conduite par Royal DSM, ainsi qu'une "unité de production de biométhane (gérée par Avril) qui contribuera à alimenter le réseau public local et réduire l’empreinte environnementale du site", précise le communiqué. La production et la commercialisation d'isolat de protéine de colza seront administrées par une nouvelle société: Olatein, détenue par Avril à hauteur de 25%, et DSM à hauteur de 75%. L'isolat de colza produit se commercialisera sous la marque CanolaPROTM, issu de la joint-venture entre Avril et DSM.

"Ce projet, conformément à nos engagements, offre un nouvel avenir pour le site de Dieppe, tout en le repositionnant sur une nouvelle activité porteuse de croissance et de pérennité industrielle" se réjouit Jean-Philippe Puig, directeur général du groupe Avril, cité dans le communiqué.

Trituration de 70 000 t de graines de colza

Le site consommera au total 70 000 t de graines de colza la première année, dont 35 000 t serviront à la production de tourteaux à destination de l'alimentation animale, et les autres 35 000 t à la production de 25 000 t de tourteaux gras, qui donneront 4 500 t d’isolat de colza, précise une responsable communication du groupe Avril. Cette dernière explique par ailleurs que l'objectif après cinq ans de fonctionnement du site est que l'ensemble des 70 000 t de graines de colza triturées annuellement servent à la production d'isolat de colza.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Blé tendre : vers une récolte biologique 2020 qualitative à défaut de quantité
Comme pour les blés non-bio, les conditions météos de l’automne-hiver puis du printemps ont marqué les semis et les conditions de…
Avril/DSM: Construction d'un site de production de protéines de colza pour l'alimentation humaine sur Dieppe au premier trimestre 2022
Les groupes Avril et Royal DSM ont annoncé le 15 juillet avoir finalisé leur partenariat, visant la construction d'une unité de…
Une récolte française 2020 de blé tendre à 29-31 Mt ?
Le chiffre de 32-33 Mt de blé tendre récolté en France en 2020 n’est plus d’actualité. Les surfaces sont revues à la baisse, et…
Agreste abaisse son estimation de récolte française de blé tendre 2020 à 29,7 Mt
Le ministère de l'agriculture français a également revu en repli ses prévisions en orges et en colza.
Jean-François Lépy (Soufflet Négoce) : Peu de disponibilité en blé tendre et en orge pour l'export d'ici la fin de l'année
Les prix de l'orge et potentiellement du blé tendre pourraient trouver du soutien auprès de la demande chinoise, d'après Jean-…
Ca bouge dans les boissons à base d’avoine
Surfant sur les aspects nutrition, santé et allergène, l’avoine a le vent en poupe en alimentation humaine, en particulier aux…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 30€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne