Aller au contenu principal

Macroéconomie
Poursuite de la croissance économique début 2022 en France

Le PIB croîtra en 2022 mais attention aux matières premières et à l'inflation.

© Nattanan Kanchanaprat / Pixabay

L’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a publié, mardi 14 décembre 2021, sa dernière note de conjoncture de l’année. Intitulée « Reprise sous contraintes », elle montre la poursuite de la croissance économique dans l’Hexagone au premier semestre 2022 mais avec des
contraintes.

Côté croissance, la variation du PIB s’élèverait à + 0,4 % au premier trimestre 2022 et à + 0,5 %
au second, ce qui donnerait un acquis de croissance de + 3 % pour l’ensemble de l’année.

Mais le chemin qui mènera à cette croissance risque d’être contraint. D’abord, un certain rattrapage du retard dû à la crise de la Covid-19 et des confinements qui ont fait baisser l’activité économique a eu lieu et le potentiel de rattrapage est désormais de moindre ampleur. En outre, les contraintes sur l’offre restent fortes et pourraient s’accentuer, dans certains cas, se traduisant notamment par des difficultés d’approvisionnement. Dans l’agroalimentaire, près d’un tiers des entreprises déclare être limité dans leur production pour cause de difficultés à s’approvisionner justement.

On peut ajouter à cela une inflation qui se maintiendra au-dessus de + 2,5 % au premier semestre
2022. Les hausses des prix des céréales, par exemple, « se sont en effet traduites par des augmentations récentes et sensibles des prix de production, lesquelles commenceraient donc à se répercuter sur les prix à la consommation » écrivent les analystes de l’Insee.

La composante alimentaire de l’inflation aurait tendance à se rapprocher des + 0,5 % dans les mois à venir alors qu’elle était plutôt comprise entre + 0,2 et + 0,3 % en cette fin d’année.

Les plus lus

Le bioéthanol pourrait représenter 1 % de la SAU française en 2035

Si la France compte 30 millions de voitures en 2035 dont 5 millions fonctionnant à l’E 85 à raison de 3,5 litres/100 km alors…

Prix des céréales - Nette progression des cours du blé et du maïs sur les marchés à terme

L’évolution des prix du blé, de l’orge et du maïs français entre le 3 et le 6 mai 2024, expliquée par La Dépêche Le petit…

Prix des céréales - Net rebond des cours du blé et du maïs sur les marchés à terme

L’évolution des prix du blé, de l’orge et du maïs français entre le 2 et le 3 mai 2024, expliquée par La Dépêche Le petit…

Prix des céréales - Repli des cours du blé et du maïs sur les marchés à terme en récolte 2023 mais hausse en récolte 2024

L’évolution des prix du blé, de l’orge et du maïs français entre le 1er et le 2 mai 2024, expliquée par La Dépêche Le petit…

Marché des engrais : tendance baissière en azote et phosphore

Malgré un contexte géopolitique incertain au Moyen-Orient engendrant la crainte de pressions sur les matières premières, le…

Tour de plaine en France : des surfaces de tournesol attendues stables entre 2023 et 2024, voire en légère baisse

Les pluies ont perturbé les semis de tournesol en France, qui se profilent sans grande évolution d'un an sur l'autre. 

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne