Aller au contenu principal

La nutrition animale consomme moins de tournesol mais plus de soja conventionnel dans le Sud-Est

Avec la désaffection d’un nombre croissant de filières animales pour le non OGM, les importations de soja tracé (sans OGM) et de tournesol HiPro (un substitut qui avait trouvé sa place) se restreignent à Sète au profit du soja conventionnel.

L'assemblée générale du GIE Oqualim Sud Est s'est tenue le 1er juillet à Dracy-le-Fort (71).
© Yanne Boloh

A l’occasion de son AG, le GIE Oqualim Sud Est (ex Qualimat Sud Est) a fait le point sur 2021 et sur début 2022, le 1er juillet

Les deux années sont assez contrastées : ainsi l’an passé, 22 navires ont débarqué à Sète un total de 240 745 tonnes, en baisse de 11% sur 2020 qui était déjà en retrait par rapport aux 295 182t de 2017, le plus haut de l’histoire du GIE (créé en 1988) et les années suivantes (289 395 t en 2018, 289 395 t en 2019, 271 216 t en 2020).
L’an dernier, le soja non OGM est la qualité qui augmentait le plus (+6,03%) alors que le soja standard était plutôt stable (+0,27%) et que le tournesol HiPro plongeait à -35,71%.

Le non OGM en fort repli

Cette année, alors que la prime non OGM continue à flamber et que certains filières animales qui en avaient fait le choix se rétracte, c’est le soja standard qui prend le meilleur sur le tracé, le tournesol continuant à décroitre. Le GIE fonctionne avec une déclaration des intentions d’achat (révisable chaque mois) et des prises d’ordre qui reflètent le réalisé.

A valider lors des réalisations

Pour les mois de février à juillet, les intentions d’achat sont ainsi en retrait de 8,37% sur 2021 (100 355 tonnes) avec un soja conventionnel en hausse (+3,08%) mais un soja tracé en baisse (-22,74%) comme le tournesol HiPro (-16,81%). Il faudra mettre au regard de ces annonces la réalité car les adhérents se sont montrés prudents dans leurs déclarations d’achat au regard des prises d’ordre du premier trimestre : -2,8% en soja standard, -11,76% en soja tracé et +0,6 en tournesol HiPro.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Prix des céréales du 20 juillet 2022 - Hausse du blé suite à l'achat de plus de 300 000 t françaises par l'Egypte

Les cours des céréales françaises ont de nouveau progressé sur leur marché respectif, davantage en blé tendre…

Prix des céréales du 28 juillet 2022 - Petite hausse des prix du blé, portés par la demande internationale

Malgré la progression des cotations des contrats Blé et Maïs sur le marché à terme de Chicago, les prix des deux contrats sur…

Récolte de blé tendre français 2022 à 33,44 Mt, selon Agritel
Le cabinet d'analyse et de conseil Agritel tablait en juin 2022 sur une récolte hexagonale 2022 de blé tendre à 33,3 Mt.
Prix des céréales du 15 juillet 2022 : La possible reprise de l’export de grains en zone mer Noire pèse sur les prix des céréales

La concrétisation possible d’un accord entre la Russie et l’Ukraine visant à faciliter l’…

Prix des céréales le 12 juillet : nouveau repli des cours du blé et du maïs suite au rapport de l'USDA

Les prix des céréales ont tous reculé sur le marché physique français, en sympathie avec l’évolution baissière…

Prix des céréales du 19 juillet 2022 - La demande égyptienne dope les cours du blé, retrait en maïs

Le retour de la demande internationale sur le marché du blé a apporté du…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne