Aller au contenu principal

Alimentation pour animaux
Les produits à base de plantes, une passion dévorante

L’interdiction des facteurs de croissance a conduit le secteur de la nutrition animale à se tourner vers d’autres solutions, dont certains produits à base de plantes. Tour d’horizon.

© Yanne Boloh

Depuis le milieu des années 90 et l’interdiction des facteurs de croissance antibiotiques, la nutrition animale intègre des produits à base de plantes. Les questions sociétales, dont le bien-être animal, motivent aussi l’innovation. Mais la réglementation européenne laisse des zones grises d’incertitudes pour les metteurs en marché.

Plusieurs centaines de produits issus des plantes sont couramment utilisés en nutrition animale, de la mélisse au gingembre, du raisin au yucca, du piment à l’eucalyptus. Mais la R&D et la mise en marché de solutions incorporant ces produits à des fins spécifiques comme le soutien de l’immunité, la réduction du stress ou celle des coccidioses sont contraintes par la réglementation européenne. À l’heure du grand toilettage prévu quant aux autorisations des additifs, le secteur dans son ensemble craint d’ailleurs que le nombre de produits utilisables ne se réduise de moitié, voire d’un tiers.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Marché des engrais : relâchement de la tension sur les prix des produits azotés

Après la flambée des cours des engrais en réaction à l’invasion de l’Ukraine fin février, le mois d’avril enregistre un…

Les prix du blé pourraient nettement baisser après l'été 2022
Le cabinet d'analyse Stratégie Grains juge le marché mondial du blé tendre équilibré, alors que celui du maïs s'avère plus tendu…
Terrena présente ses résultats 2021 et confirme la pertinence de son plan à horizon 2030
Les indicateurs financiers sont bons pour le groupe et la coopérative de Loire-Atlantique.
Production mondiale de blé 2022/2023 en repli, à cause de la guerre en Ukraine, selon l'USDA
Les stocks mondiaux de blé tombent à 267,02 Mt pour 2022/2023, contre 279,72 Mt en 2021/2022
Céréales et oléoprotéagineux bio : la flambée des cours inquiète la filière

Le marché bio continue à subir l’onde de choc provoqué par le contexte du conflit en Ukraine et la flambée des cours de…

La Fête du pain de retour en 2022 !
Après deux années blanches pour cause de Covid-19, l’évènement national revient du 16 au 22 mai 2022.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne