Aller au contenu principal
Font Size

Nouvelles technologies
Projet de transparence dans la blockchain du pop corn de Nataïs

Les nouvelles technologies touchent aussi l'agronomie en amont de la fabrication d'un produit. Exemple avec le popcorn de Nataïs et le laboratoire d'agroécologie de l'Inrae.

Le Français Nataïs, spécialiste européen de la production de popcorn, vient de signer un accord avec l’Inrae, l’université Paul Sabatier, Agro d’Oc, STMS et la BPI pour développer un projet de filière maïs de haute qualité et tracé tout au long de la chaîne de production afin d’informer au plus juste le consommateur final. Le programme, d’une durée de six ans et baptisé « Naturellement popcorn », dispose d’un budget de 7,5 M€, dont 4,4 M€ en provenance du Programme d’investissement d’avenir géré par la Banque publique d’investissement).

L’idée est de mettre au point un outil de mesure permettant le calcul du stockage de carbone dans les sols réalisé par les agriculteurs grâce aux cultures intermédiaires. Une rémunération sera fixée pour cette action de transition écologique (base de 75 €/t fixée durablement). L’indicateur qui en sera issu se voudra « objectif » pour les consommateurs.

Le travail sera partagé entre une unité d’agroécologie de l’Inrae, le Centre d’études spatiales de la biosphère (université Paul Sabatier) et la société de consultants STMS (spécialiste du déploiement des technologies de type SAP) et Agro d’Oc (coopérative de conseil organisée autour de la dynamique des Centres d’études techniques agricoles).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

[Coronavirus Covid 19] Kronenbourg se positionne pour accompagner la reprise
Le brasseur français (700 Ml de bière par an et 1 200 salariés) agit dans le cadre du déconfinement et prépare la saison d’été.
[Coronavirus Covid 19] La boulangerie artisanale et industrielle française navigue à vue

Jean François Loiseau, président d’Intercéréales et de l’Association nationale de la Meunerie française, a bien souligné, le…

[Coronavirus - Covid-19] Jean-François Loiseau : "La filière céréalière a absorbé tous les surcoûts liés au Covid-19"
Le président d'Intercéréales, Jean-François Loiseau, a appelé l'État à "plus de reconnaissance et d'accompagnement" à l'occasion…
De nouveaux aménagements prévus pour Soufflet à Rouen
Suite à l’approfondissement du chenal d’accès au port de Rouen, réalisé par Haropa, le réaménagement du poste Soufflet-Socomac1…
Une récolte de blé tendre à 32-33 Mt encore crédible

Fin mai, Stratégie Grains annonçait dans nos colonnes une récolte…

A 20 ans, la filière CRC redouble de projets
A l’occasion de son 20e anniversaire, Marc Bonnet, directeur général du GIE CRC (groupement d’intérêt économique pour…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 30€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne