Aller au contenu principal

La Dépêche : le média des acheteurs et vendeurs de grains

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Nouvelles technologies
Projet de transparence dans la blockchain du pop corn de Nataïs

Les nouvelles technologies touchent aussi l'agronomie en amont de la fabrication d'un produit. Exemple avec le popcorn de Nataïs et le laboratoire d'agroécologie de l'Inrae.

Le Français Nataïs, spécialiste européen de la production de popcorn, vient de signer un accord avec l’Inrae, l’université Paul Sabatier, Agro d’Oc, STMS et la BPI pour développer un projet de filière maïs de haute qualité et tracé tout au long de la chaîne de production afin d’informer au plus juste le consommateur final. Le programme, d’une durée de six ans et baptisé « Naturellement popcorn », dispose d’un budget de 7,5 M€, dont 4,4 M€ en provenance du Programme d’investissement d’avenir géré par la Banque publique d’investissement).

L’idée est de mettre au point un outil de mesure permettant le calcul du stockage de carbone dans les sols réalisé par les agriculteurs grâce aux cultures intermédiaires. Une rémunération sera fixée pour cette action de transition écologique (base de 75 €/t fixée durablement). L’indicateur qui en sera issu se voudra « objectif » pour les consommateurs.

Le travail sera partagé entre une unité d’agroécologie de l’Inrae, le Centre d’études spatiales de la biosphère (université Paul Sabatier) et la société de consultants STMS (spécialiste du déploiement des technologies de type SAP) et Agro d’Oc (coopérative de conseil organisée autour de la dynamique des Centres d’études techniques agricoles).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Jean-François Arnauld président de Duralim (2020)
"Notre objectif est d’atteindre 100% d’approvisionnements durables pour toutes les matières premières"
Agriculteur et éleveur en Charente Maritime, Jean-François Arnauld a été élu, le 30 janvier, président de Duralim, la…
L’export céréalier et la nutrition animale aux abois
La poursuite des grèves dans le secteur portuaire inquiète sérieusement les professionnels qui redoutent des pertes de parts de …
Recul annuel de la surface de blé dur française de 4-5 % selon Arvalis-Institut du végétal
Les pluies automnales expliquent la baisse de la surface de blé dur en France. Un risque haussier sur les prix persiste, dans un…
Roquette annonce un plan de sauvegarde de l’emploi

Roquette a annoncé lors d’une réunion du CSE, le 23 janvier, un plan de sauvegarde de l’emploi, concernant la…

Succès de la bourse du Nouvel An et de l’Exécution malgré les difficultés de transport

On pouvait se poser la question : les adhérents d’Agro Paris Bourse seraient-ils en mesure de venir assister à cette…

« Nous connaissons une crise du multilatéralisme »
À l’occasion de la sortie de l’ouvrage Demeter 2020, rencontre avec Matthieu Brun, responsable des études et des partenariats…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 33.33€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La Dépêche
Profitez de l’ensemble des cotations
Consultez la revue La Dépêche au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter La Dépêche