Aller au contenu principal

Prix à la consommation
Envolée des prix du pain et des produits céréaliers en novembre, selon l'Insee

La farine, les pâtes alimentaires et certains produits à base de céréales sont particulièrement concernés.

Encore une forte inflation des prix à la consommation en novembre 2022 (trait en rouge)
© Insee

Sur le mois de novembre 2022, les prix à la consommation du segment « pain et céréales » ont progressé 1 % par rapport au mois d’octobre (+ 3 % par rapport à il y a trois mois ; + 11,8 % sur douze mois). Dans le détail de ce segment, ce sont les postes de la farine (+ 26,2 %, + 4,9 % et + 1,9 % respectivement sur douze mois, trois mois et en novembre 2022), des pâtes alimentaires / couscous (+ 22,6 %, + 5,2 % et + 2,2 %) et des autres produits à base de céréales (+ 20,2 %, + 3 % et + 0,7 %) qui ont subi les hausses les plus importantes.

Les prix du riz ont progressé de 15,9 % sur douze mois (+ 5,8 % sur trois mois et + 2,2 % sur un mois), ceux des pizzas, quiches et plats avec céréales de 12,4 % (+ 4,1 %, + 1,5 %) et ceux des autres produits de boulangerie de 10,8 % (+ 3,1 % et + 0,8 %).

En revanche, les prix des céréales pour le petit déjeuner n’ont augmenté « que » de 10,4 % en douze mois (+ 2,4 % et + 0,8 %) et ceux du pain « que » de 9,8 % (+ 2,1 % et + 0,8 %).

En comparaison, l’Insee note que la hausse des prix alimentaires s’accentue légèrement sur un an : + 12,1 % en novembre sur douze mois (après + 12 % en octobre). Pour novembre seulement, elle est de 0,5 %. Pour les boissons alcoolisées, la progression est de + 5,3 % sur novembre après + 5 % en octobre.

Contexte inflationniste

Toujours pour comparaison et de façon globale, « l’indice des prix à la consommation (IPC) augmente de 0,3 % sur un mois, après + 1 % en octobre. Les prix de l’énergie (+ 0,9 % après + 5,8 %) et – dans une moindre mesure – des produits manufacturés (+ 0,4 % après + 0,8 %) ralentissent. Les prix des services restent quasi stables en novembre (+ 0,1 % après + 0 % en octobre) » écrit l’Insee. Sur un an, « les prix à la consommation augmentent de 6,2 % en novembre 2022, comme en octobre. La hausse des prix des produits manufacturés (+ 4,4 % après + 4,2 %) et de l’alimentation (+ 12,1 % après + 12 %) s’accentue légèrement. Les prix des services augmentent sur un an à un rythme proche du mois précédent (+ 3 % après +3,1 %). Enfin, les prix de l’énergie ralentissent (+18,4 % après +19,1 %), notamment du fait du moindre dynamisme des prix des produits pétroliers (+ 17,9 % après + 19,9 %), et ce malgré la diminution des remises sur les carburants mi-novembre » précise les spécialistes de l’Insee dans sa parution.

Il convient aussi de souligner que l’inflation sous-jacente (l’inflation hors phénomènes conjoncturelles) continue de croître dans l’indice générale des prix à la consommation. Elle atteint + 5,3 % en novembre 2022 après + 5 % en octobre.

Les plus lus

Election de Javier Milei en Argentine - Les premières mesures qui pourraient toucher les filières grains

Le nouveau président argentin porte des réformes qui pourraient transformer le secteur agricole en général et celui du…

Semis de céréales d’hiver – Vers une baisse des surfaces françaises entre 2022 et 2023 ?

Benoît Piètrement, président du conseil spécialisé Grandes cultures de FranceAgriMer, et agriculteur dans la Marne, a fait…

Commerce de céréales - Pourquoi Marc Fesneau s'est-il rendu en Ukraine ?

A l’invitation du ministre de l’Agriculture de l’Ukraine Mykola Solsky, le ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté…

Accident en livraison d'aliment - La Carsat peut se retourner contre l’éleveur

Des accidents continuent à se produire lors de livraison d’aliments en élevage. Les procédures de sécurisation mises en place…

Comment les JO de 2024 risquent de perturber le transport des céréales sur la Seine pendant la moisson

La circulation sur la Seine pourrait être fortement perturbée au moment des JO 2024 à Paris. Une mauvaise nouvelle pour les…

Le trafic portuaire de marchandises en mer Noire et sur le Danube au plus haut

La mise en place par l’Ukraine du nouveau corridor maritime porte ses fruits alors que les ports du Danube ont vu leur…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne