Aller au contenu principal

Dominique Anract, réélu à la présidence de la CNBPF

Dominique Anract, président de la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française (CNBPF).
© CNBPF

Président de la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française (CNBPF) depuis juin 2017, Dominique Anract a été réélu à ce poste pour un nouveau mandat de cinq ans. L’assemblée générale, qui s’est tenu le 20 juin, a constitué le nouveau bureau de la CNBPF, avec Emmanuel Gripon et Norbert Tacoun comme présidents adjoints. Ils sont secondés par Franck Thomasse et Claudine Peirone en tant que secrétaire confédéral et secrétaire confédérale adjointe, ainsi que par Alain Rebert et Frédéric Brangeon en tant que trésorier confédéral et trésorier confédéral adjoint.

« La Confédération que j’ai l’honneur de présider continuera d’être active, présente et volontaire auprès des consommateurs, avec des artisans boulangers connus et reconnus. Continuons ce travail, ensemble, axé sur notre savoir-faire, pour valoriser notre profession, renforcer son poids, son image et son attractivité », a déclaré Dominique Anract, à l’occasion de sa réélection.

Le 8 juin, à l’occasion des élections législatives, le président de la CNBPF a rappelé que les acteurs de la boulangerie-pâtisserie artisanale sont « heurtés de plein fouet par les logiques du commerce organisé, de la standardisation des produits, de la banalisation des prix et la désertification des centres ville ». Dans ce contexte, le syndicat entend que soient réaffirmés au plus haut niveau de l’Etat et au Parlement : le soutien au commerce alimentaire indépendant de la proximité ; le soutien au travail artisanal, aux savoir-faire, à la qualité, à la formation, à la transmission, à la reprise ; le soutien à des mesures sociales, économiques, juridiques et fiscales adaptées à la taille et à l’exploitation des TPE financées en propre. Un document, qui détaille les dix séries de mesures concrètes de nature à aller dans ce sens, a été édité.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Moisson 2022 : rendements de colza attendus dans la moyenne historique, selon Terres Inovia
La sécheresse printanière ainsi que la vague de chaleur devraient occasionner moins de dégâts sur les colzas qu’en céréales, la…
Guerre en Ukraine - La Russie en marche vers un leadership agricole
Thierry Pouch, économiste à l’APCA, envisage trois scenarii pour la fin de guerre en Ukraine, dont la partition du pays au profit…
Moisson 2022 : « des rendements de céréales encore plus hétérogènes que d’habitude »
Le président de l’AGPB (Association générale des producteurs de blé) Eric Thirouin craint une forte variabilité des situations…
Moisson 2022 Blé tendre - Hétérogénéité inédite des rendements, estimés à 69,5 q/ha en moyenne

Le rendement moyen de la récolte de blé tendre française 2022 s'élèverait à 69,5 q/ha en moyenne, selon une…

Canicule 2022 : Peu d’effet sur les rendements de blé tendre et d’orge d’hiver, attention aux orges de printemps
Jean-Charles Deswartes, ingénieur d'Arvalis-Institut du végétal, explique que les blés tendres et les orges d’hiver sont…
Prix des céréales du 30 juin 2022 : nouvelle baisse marquée du blé et du maïs

Les cours du blé tendre et du maïs ont de nouveau marqué une baisse sur leur marché physique respectif, en…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne