Aller au contenu principal

Boulangerie/Pâtisserie
Aryzta AG cède ses activités brésiliennes à Grupo Bimbo SAB de CV

L’entreprise suisse poursuit ses cessions pour se concentrer sur sa croissance organique.

© Aryzta

Aryzta AG, entreprise suisse spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de produits de boulangerie et de pâtisserie (2,931 Md€ de chiffre d’affaires en 2020), a signé, le 19 août, un accord avec le Mexicain Grupo Bimbo SAB de CV, la plus grande entreprise du pays en fabrication et distribution de pain (cotée sur la bourse de Mexico et 13,9 Md€ de chiffre d ‘affaires en 2020), pour lui céder son portefeuille d’affaires au Brésil.

Le montant de la transaction n’a pas été publié et l'opération devrait être achevée à la fin du deuxième trimestre de l’exercice fiscal 2022 d’Aryzta. La société suisse était présente au Brésil depuis 1987 avec des activités dans le pain, les buns, les gâteaux, différents types de pâtisserie (pies, muffins, cookies, brownies…) et les quiches.

Stratégie globale recentrée

Cette opération s’inscrit dans la stratégie globale du groupe qui cède un certain nombre d’activités depuis plusieurs mois pour se recentrer sur la croissance organique et la profitabilité industrielle de l’entreprise. Ainsi, plus tôt en 2021, Aryzta avait vendu son unité de fabrication de pain nord-américaine (désormais baptisée Aspire Bakeries) à une société de capital investissement privé (Lindsay Goldberg pour 850 M$) et l’unité de production de sandwich en Suisse à Bell Food Group.

Parallèlement à cette annonce, Aryzta a aussi déclaré avoir négocié une ligne de crédit revolving de 500 M€ auprès des banques Crédit Suisse, Rabobank et UBS, qui sera probablement utilisée en octobre 2021. Elle remplace l’actuelle ligne de crédit revolving de 800 M€ qui devait arriver à maturité en septembre 2022.

Pour information, les deux entreprises sont présentes en France : Aryzta à Ferrières-en-Brie en Seine-et-Marne (avec les marques Coup de Pates, La Carte d'Hubert, Otis d'Otis Spunkmeyer et solutions café pour Starbucks) et Grupo Bimbo en Île-de-France.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Euronext/Sitagri : un contrat à terme Blé dur en novembre pour la filière Pâtes/Semoules
En gestation depuis 2017, les travaux sur un nouveau contrat à terme Blé dur d’Euronext, basé sur un indice Sitagri, sont achevés.
Le nombre de moulins français recule en 2020
La Meunerie française a mis à jour sa fiche statistique pour l'année 2020. De nombreux postes affichent des reculs par rapport à…
Avril négocie avec Bigard pour la vente d'Abera et Porcsgros
Porcsgros et Abera continueront d'assurer des débouchés aux filières Nutrition animale de Sanders, filiale du groupe Avril.
Algue, pois et soja en alternative aux œufs et crevettes chez Nestlé
Le groupe suisse poursuit le développement de sa gamme d’alternatives alimentaires aux produits d’élevage.
Le groupe Avril projette des perspectives de production d’Oleo100 spectaculaires d’ici 2023
La production d’Oleo100 devrait passer de près de 55 000 m3 aujourd’hui à 200 000 m3, voire 300 000 m3, à l’horizon 2023.
Egalim 2 : Intercéréales attend des décrets dérogatoires, le Snia et l'Ania des éléments pratiques
Cécile Adda Dailly, responsable RSE d’Intercéréales, explique que la loi mérite encore quelques précisions pour la filière…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne