Aller au contenu principal

Alimentation animale
Accident en livraison d'aliment - La Carsat peut se retourner contre l’éleveur

Des accidents continuent à se produire lors de livraison d’aliments en élevage. Les procédures de sécurisation mises en place par les donneurs d’ordre et les transporteurs montrent leur efficacité. Mais il reste des silos mal sécurisés ou des accès dangereux voire des silos trop proches de ligne électrique et des élevages sans protocole de sécurité.

Un silo s’est effondré sur un camion de livraison d'aliment du bétail, chez un éleveur. Le chauffeur s’en est sorti avec des contusions et une très grande peur.
© Pierre-Yves Lebris

« Toute erreur potentielle sera faite à un moment ou un autre, d’où l’importance de travailler sur toute la chaine, de la prise de commande à la livraison », a déclaré Sylvain Baudry (directeur de Logivia et de Soreal), à l’occasion de la session Aftaa consacrée à la sécurité des livraisons d’aliments pour animaux en élevage, le 9 novembre . Une déclaration qui souligne l’importance d’un travail de fond sur l’organisation pour améliorer la sécurité des livraisons, récurrentes, des aliments pour animaux en élevage. 

La profession de la nutrition animale s’est également engagée collectivement en signant une charte sur la sécurité des livraisons en élevage, lancée lors du Space 2023, et qui a déjà recueilli l’engagement de 70% des tonnages produits en France. « Les risques sont bien identifiés de longue date l’accessibilité du site, l’électrisation ou l’électrocution, le risque de chute, le risque d’effondreement du silo ou de la toiture, et les risques d’écrasement liés à la livraison dans un big bag », a listé Anne Hélène Leroy (Snia) qui rappelle la précédente campagne de sensibilisation de 2015 avec, notamment, un guide à destination des éleveurs, toujours d’actualité. Les syndicats souhaitent d’ailleurs lancer des actions de sensibilisation auprès des éleveurs au printemps 2024.

Les éleveurs peuvent être tenus pour responsables.

Pierre-Yves Le Bris, contrôleur de sécurité de la Carsat Bretagne a ainsi souligné que la Carsat a lancé récemment plusieurs recours contre tiers lors d’un accident de livraison survenu dans un élevage. Le recours contre tiers (RCT) est une démarche des organismes de sécurité sociale (CPAM, MSA, Carsat), qui vont récupérer auprès du tiers responsable en l’occurrence l’éleveur, et de son assureur, les dépenses d’assurance maladie (frais de soins, indemnités journalières…) versées au salarié victime de l’accident. En cas de décès, cette somme globale peut monter à 560 000 € et cela, sans présager des poursuites judiciaires. Les entreprises sont donc incitées à souligner l’existence d’une tierce personne lorsqu’un salarié est victime d’un accident du travail ou de trajet.

 

 

Les plus lus

Cinq mesures pour atténuer l’impact des JO sur le transport des céréales sur la Seine

Après plusieurs semaines de concertation, l’ensemble des parties prenantes ont établi un certain nombre de règles pour éviter…

Transport de céréales pendant les JO 2024 : combien de temps sera arrêtée la navigation sur la Seine ?

En plus d’une huitaine de jours avant la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques Paris 2024, la circulation des péniches de…

Prix du blé tendre : « On pourrait dans les deux prochains mois tomber autour des 220 $/t »

Les stocks mondiaux de blé sont restreints, mais la Russie reste très agressive sur le marché international.

 

Céréales – Des stocks hexagonaux 2023-2024 toujours plus abondants, selon FranceAgriMer

La consommation de la meunerie de blé tendre a été revue à la baisse entre janvier et février 2024. En maïs,…

Céréales au Maroc - La sécheresse inquiète déjà

Le Maroc constitue un important acheteur de céréales françaises.

Le port de Rouen relativise la baisse de ses exportations de blé sur le premier semestre 2023-2024

Les chargements au départ des terminaux céréaliers du port de Rouen ont chuté de 24 % entre les premiers semestres des…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne