Aller au contenu principal

Transhumance : une pension de trois mois au Lioran pour l’éco-entretien des pistes

Près de 800 brebis sont arrivées dimanche dans la prairie des Sagnes. Venues du Lot et du Cantal, après avoir parcouru 180 km, les voici au repos durant la saison, gardées par un berger.

Les brebis, parties d’Espédaillac dans le Lot, dimanche 22 mai, sont arrivées ce dimanche 12 juin dans la prairie des Sagnes du Lioran, après 180 km parcourus sur deux départements (et deux régions administratives) et 16 étapes, dont des repos de plusieurs jours. 
Les brebis, parties d’Espédaillac dans le Lot, dimanche 22 mai, sont arrivées ce dimanche 12 juin dans la prairie des Sagnes du Lioran, après 180 km parcourus sur deux départements (et deux régions administratives) et 16 étapes, dont des repos de plusieurs jours. 
© R.S-A.

Certes, la laine s’est mouillée le long du parcours. La météo pluvieuse n’a pas favorisé la participation en masse de randonneurs pour suivre le troupeau de brebis entre Espédaillac, dans le Lot, et les monts du Cantal. Mais les plus fidèles étaient bien là. Parmi eux, des camping-caristes qui n’ont manqué aucune des cinq éditions de la Transhumance ; ou encore ceux qui ont réalisé tout le parcours de 180 km à pieds, à l’image d’Alain Rochefort qui, bénévolement, a aidé à conduire le troupeau ; c’est aussi, naturellement le cas du berger, David Roux, qui, maintenant, prend ses quartiers d’été au Lioran, où les brebis vont paître pendant trois mois.

Gagnant/gagnant

Près de 800 brebis cette année vont en effet se nourrir de l’herbe fraîche des pistes de ski, vertes durant la saison estivale, participant ainsi à un entretien naturel... et sécuritaire. La tonte rase limitant les risques d’avalanches pour l’hiver. Un principe gagnant/gagnant, puisque pendant que les animaux prennent le grand air, leurs éleveurs limitent leur chargement et gagnent du temps pour préparer les stocks de fourrage sur leurs exploitations. En outre, la manifestation revendique un volet touristique, grâce notamment aux fêtes qui ponctuent les étapes et bien sûr l’arrivée de ce dimanche 12 juin.

 

 

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Les plus lus

Antoine Cayrol : chevalier... de l'extrême

Il est l'un des neuf seuls alpinistes au monde à avoir atteint les trois pôles : nord, sur, Everest. Un parcours vertigineux…

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière