Aller au contenu principal

« Spontanément, le Massif a une bonne image auprès des consommateurs »

Les professionnels du grand Massif central ont pris connaissance, vendredi dernier, des premiers résultats de l’étude réalisée par l’ADIV sur la valorisation des produits du Massif central.

De gauche à droite : Patrick Escure, vice-président du Sidam, Patrick Bénézit et Didier Ramet, secrétaire général de la Chambre d’agriculture de la Nièvre.
De gauche à droite : Patrick Escure, vice-président du Sidam, Patrick Bénézit et Didier Ramet, secrétaire général de la Chambre d’agriculture de la Nièvre.
© SC

Animé par le Sidam et piloté par le Cluster Herbe, le projet Valomac a pour ambition de consolider les filières des systèmes herbagers du Massif central par une réelle différenciation des produits agricoles. Cela passe évidemment également par la construction d’un modèle économique viable et équitable. Lancé, il y a un an, le projet est entré dans sa phase opérationnelle. Partenaire de Valomac, l’ADIV a débuté une étude. Les premiers résultats de cette enquête ont été présentés aux responsables professionnels, vendredi dernier, à Saint-Flour. Douze groupes de consommateurs ont été auditionnés dans quatre villes différentes. Sept allégations relatives à une viande bovine du Massif central ont été testées auprès d’eux. Dans le top dix, des promesses générées par le produit, on retrouve : la ferme modèle traditionnelle de taille moyenne ; la notion de goût et saveur (richesse organoleptique) ; et l’alimentation à l’herbe. « Les notions d’environnement, d’origine garantie, d’atouts nutritionnels parlent un peu moins », relève Alain Perron, directeur de l’ADIV.
Temps fort au Sommet de l’élevage
Ce qui augure un développement intéressant, selon lui, c’est le capital sympathie dont bénéficie intrinsèquement le Massif central : « Le Massif a spontanément une image positive auprès du consommateur, c’est déjà un bon point ». Pour autant, pour prendre corps, la marque « Massif » aura besoin de s’appuyer sur un socle solide bâti autour de trois piliers : le territoire (authenticité, naturalité), l’humain (élevage à taille humaine, boucher de proximité) et l’herbe (pâturage ou foin). L’étude de l’ADIV va se poursuivre pour approfondir notamment les notions de gamme de produit ou encore de packaging. Le prochain Sommet de l’élevage (4-5-6 octobre, Clermont-Ferrand) sera l’occasion de dévoiler les grandes lignes du projet.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière