Aller au contenu principal

Interview
Sodiaal engrange 5,8 Mds € de chiffre d'affaires

Jérôme Aubert, président de la Région Massif Central de Sodiaal revient sur l'activité de la coopérative en 2023, entre baisse des volumes, maintien des prix et avenir serein.

carafe de lait et verre de lait sur une table fond noir
L'année 2023 a été porteuse pour Sodiaal.
© Freepik
éleveur au milieu de ses vaches

 

Les assemblées générales des trois sections qui composent la Région Massif Central de Sodiaal sont terminées. Quel est le bilan d'activité de 2023 ?

Jérôme Aubert : Sodiaal a collecté sur la Région Massif Central plus de 356 millions de litres de lait (tous laits confondus) auprès de 1 171 exploitations adhérentes. Les volumes, comme le nombre d'exploitations, sont en baisse de 4%. Sodiaal est extrêmement volontariste à enrayer les choses en proposant des solutions notamment dans l'accompagnement des jeunes avec des aides à l'installation via notre "Sodiaal Box" (10 000€/installation) et un prix du lait rémunérateur. Nous sommes également conscients des difficultés qu'ont certains cédants à trouver des repreneurs. Nous ne sommes pas fatalistes pour autant. En 2023 la Région Massif Central a validé une cinquantaine d'installations. Sodiaal au niveau national a installé 1 262 exploitations. Depuis deux ans, des ateliers en vaches allaitantes sont transformés en production laitière dans les exploitations pour installer les jeunes.

Il y a du dynamisme à condition de soutenir l'installation. Il y a deux ans, nous avons lancé une brique jeunes agriculteurs commercialisée par Candia qui permet de cagnotter un fonds aux bénéfices de tous les jeunes installés.

Quels sont les grands chiffres 2023 de Sodiaal ?

JA : L'année 2023 est satisfaisante et encourageante pour Sodiaal avec des résultats en nette hausse. Le chiffre d'affaires s'élève à 5,8 Mds d'euros, en hausse de 6%.

Le prix payé aux producteurs s'établit à 497€, tous laits confondus. En conventionnel, nous sommes sur un prix moyen de 485€, toutes primes et ristournes ainsi que les parts sociales. La coopérative termine avec un résultat courant de 81 M d'euros dont 61 M d'euros ont été distribués aux producteurs soit 12,6€/1 000L.

Ce prix du lait se termine à +50€ en comparaison de 2022 mais cela ne signifie pas qu'il est suffisant. Sodiaal doit continuer de travailler pour l'augmenter et surtout consolider ses résultats pour rémunérer ses producteurs et investir dans ses sites de transformation.

Les outils industriels de Sodiaal parviennent-ils à conserver un équilibre face à ces baisses de volumes ?

JA: Les outils présents aujourd'hui sur le territoire sont nécessaires à la transformation du lait produit. Sodiaal a investi massivement pour les adapter à cette baisse. 

Nous avons aujourd'hui 61 sites de transformation contre 72 il y a quelques années. 

L'outil complet Sodiaal est en phase avec la production de lait fournie par ses adhérents mais aussi avec la valorisation. Nous avons souhaité nous désengager avec les produits de commodités pour se concentrer et se resserrer sur les produits de grandes consommations notamment.

La hausse des charges impacte-t-elle l'activité de Sodiaal ?

JA : Grâce aux hausses tarifaires et au combat mené en 2022, nous avons réussi à cranter fortement l'augmentation de nos tarifs auprès du consommateur. En 2023, la totalité de nos activités chez Sodiaal se redressent et contribuent à abonder les résultats de la coopérative. La stratégie est bonne puisqu'elle permet de soutenir les producteurs.

De nombreux transformateurs ont témoigné rencontrer des difficultés dans les négociations avec les distributeurs...

JA : Sodiaal a réussi à couvrir l'ensemble des évolutions des coûts de productions de ses adhérents. C'était le plus important.

Qu'en est-il de la production biologique qui traverse une crise économique majeure ?

JA: Nous observons beaucoup de déconversions pour revenir à du conventionnel. En 2023, 10 exploitations de la Région Massif Central ont fait ce choix pour un volume total de 3,5 millions de litres. 

Sur ce début d'année 2024, nous avons enregistré trois déconversions supplémentaires soit 800 000 litres.

Sodiaal a payé le lait bio à un bon niveau en 2023 pour se démarquer de sa concurrence; cela traduit les bonnes valorisations de la coopérative sur ce segment ainsi qu'une très bonne gestion de son équation laitière sur le bio. Sodiaal soutient pleinement le bio.

Quels sont les objectifs de Sodiaal en 2024 ?

JA : Conserver le prix du lait équivalent à celui de 2023, conforter notre résultat et mettre en place une stratégie d'adaptation vis-à-vis de l'empreinte climat. Face aux enjeux du changement climatique, il faudra faire repasser des hausses tarifaires. Ce n'est pas aux producteurs seuls de porter le coût de la décarbonation. En 2024, nous avons mis en place une prime durabilité pour un coût de 10 M d'euros pour valoriser le travail des producteurs.

 

Les plus lus

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière