Aller au contenu principal

Sécheresse précoce en Italie : des inquiétudes pour l’agriculture

Le 12 avril, l’Italie a présenté un décret « sécheresse » pour faire face à une sécheresse précoce qui touche particulièrement le nord-est de l’Italie, et le Pô. Mettant en péril, notamment, la culture du riz dans le pays.

Le 12 avril, l’Italie a présenté un décret « sécheresse » pour faire face à une sécheresse précoce qui touche particulièrement le nord-est de l’Italie, et le Pô. Mettant en péril, notamment, la culture du riz dans le pays.
Le 12 avril, l’Italie a présenté un décret « sécheresse » pour faire face à une sécheresse précoce qui touche particulièrement le nord-est de l’Italie, et le Pô. Mettant en péril, notamment, la culture du riz dans le pays.
© Annick Conté/Illustration

Pour la seconde année consécutive, l’Italie est touchée par une sécheresse précoce. L’hiver doux, et le manque de neige en janvier et février, avec près de 40 % de précipitations en moins, n’a pas permis de recharger les nappes phréatiques, et le fleuve Pô reste à son plus bas niveau et son débit est le plus faible de ces trente dernières années pour un mois d’avril. Selon la Cima (Centre international de surveillance de l’environnement en Italie), « le déficit de neige pour l’hiver 2022-2023 est de -64 %, comparé aux 12 années précédentes » ; des mesures qui sont généralement enregistrées à la fin du mois de juin.
La production de riz pour 2023 devrait donc chuter, la sécheresse ayant pour conséquence que les agriculteurs devraient réduire la superficie des terres rizicoles à leur niveau le plus bas « depuis deux décennies ». L’Italie cultive environ 50 % du riz produit dans l’Union européenne et est le seul producteur au monde des riz les plus adaptés au risotto, tels que l’Arborio et le Carnaroli. L’année dernière, l’agriculture, qui emploie 3,5 millions de personnes dans la région de la plaine du Pô, a subi six milliards d’euros de dommages dus à la perte de production, selon la Coldiretti, association nationale des agriculteurs italiens.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière