Aller au contenu principal

Les viandes du Massif central bientôt en magasin

L'association Valomac a profité du dernier Sirha à Lyon, rendez-vous mondial de la restauration et de l'hôtellerie, pour dévoiler les fondamentaux de sa marque « alt. 1886 : les viandes du Massif ».

Benoît Julhes, président de l'association Valomac et Philippe Dumas, président de Coop de France Auvergne-Rhône-Alpes ont présenté la marque « alt. 1886, les viandes du Massif » au Sihra.
Benoît Julhes, président de l'association Valomac et Philippe Dumas, président de Coop de France Auvergne-Rhône-Alpes ont présenté la marque « alt. 1886, les viandes du Massif » au Sihra.
© EB

Lancée dans le cadre du Sommet de l'Élevage en octobre 2018, la marque « Alt. 1886 : les viandes du Massif » a fait son entrée, la semaine dernière, dans l'univers de la restauration et de l'hôtellerie, à l'occasion du Sihra de Lyon. Pour les membres de l'association Valomac¹, porteuse de la marque, il s'agissait avant tout de faire un point d'étape. « Depuis trois mois, nous avons mené un gros travail sur le règlement intérieur, le fonctionnement de l'association, sur le modèle économique pour que les coûts de production soit pris en compte à chaque étape de la filière », explique Elsa Bonsaquet, chargée de mission. Des organisations de producteurs (OP), des abatteurs ont adhéré à l'association. Les OP vont maintenant démarrer le démarchage des éleveurs de manière à être en capacité d'alimenter la filière tout au long de l'année.

Qui peut entrer dans la démarche ?
« alt. 1886, les viandes du Massif » se veut une marque collective responsable et solidaire. Le cahier des charges, certifié par un organisme indépendant, repose sur des principes simples et précis. Des exploitations qui travaillent au rythme de la nature à travers l'adhésion à la charte des bonnes pratiques d'élevage. Il est nécessaire d'avoir au moins 75 % de la surface de l'exploitation en herbe, que la taille d'exploitation soit limitée à 100 vaches nourrices par travailleur, que l'alimentation des animaux soit sans OGM. Les animaux doivent être de race allaitante et les croisements issus de ces races. « Nous sommes entrain de finaliser le plan de contrôle avec Qualisud. Les premiers contrôles pour la certification de la marque interviendront dès le second semestre 2019 », précise l'animatrice. L'objectif est d'avoir des produits en rayon avant l'été 2019. Dans un premier temps, des steaks hachés et progressivement bavettes, rôtis, onglets, etc. Objectif : commercialiser l'équivalent de 700 animaux dès la première année pour dépasser les 6 000 animaux par an d'ici 2023.

1. À l'origine du projet, cinq membres fondateurs : Copamac-Sidam, FRSEA Massif central, ARIA Auvergne-Rhône-Alpes, Elvea Sud Massif central, Coop de France Auvergne-Rhône-Alpes.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière