Aller au contenu principal

L'école du feu pour maîtriser les écobuages

Les 9 et 16 novembre, à Florac, l'école du feu reprend du service pour parler d'écobuages.

Les 9 et 16 novembre, à Florac, l'école du feu reprend du service pour parler d'écobuages.
Les 9 et 16 novembre, à Florac, l'école du feu reprend du service pour parler d'écobuages.
© Marion Ghibaudo/Archive

En période de brûlage autorisé, a été constaté qu'un nombre croissant d'écobuages ou incinérations en tas échappent à leurs auteurs, causant des dommages à l'environnement et en conséquence une augmentation des appels aux pompiers. Dans la plupart des cas, est observé un manque de maîtrise des auteurs du feu. Pour remédier à ces problématiques, l'école du feu, mise en latence lors du Covid-19, reprend du service à Florac. Les partenaires (Copage, sous-préfecture, CFPPA, OFB, ONF, PNC, notamment) souhaitent donc organiser deux journées de formation pour « sensibiliser aux bonnes pratiques de l'emploi du feu en milieu naturel, et informer sur le respect du cadre réglementaire ». Depuis sa création en 2006, l'école du feu a pour objectif de conduire des actions de formation et de sensibilisation à destination des acteurs du territoire, concernés par le risque incendie. Cette formation débutera par une journée théorique au CFPPA de Florac, mercredi 9 novembre. Différents acteurs animeront la journée afin d'apporter des connaissances sur le cadre réglementaire, l'impact du feu et la gestion du brûlage. La formation se poursuivra mercredi 16 novembre, par une journée terrain avec la mise à feu d'un site.

Pour des renseignements et inscriptions, contacter le CFPPA de la Lozère : 04.66.32.02.39 ou cfppa.lozere@educagri.fr

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière