Aller au contenu principal

Le vigneron nouveau est arrivé

Les nouvelles technologies de l'information révolutionnent le travail quotidien, de la vigne à la vente : les prévisions météo, les sites d'achat en ligne, mais aussi des applications spécifiques dédiées au vin.

Les nouvelles technologies de l'information révolutionnent le travail quotidien, de la vigne à la vente : les prévisions météo, les sites d'achat en ligne, mais aussi des applications spécifiques dédiées au vin.
Les nouvelles technologies de l'information révolutionnent le travail quotidien, de la vigne à la vente : les prévisions météo, les sites d'achat en ligne, mais aussi des applications spécifiques dédiées au vin.
© PB

Le dernier LFDay (La Ferme Digitale) a rassemblé pour la sixième année une centaine de start-up qui numérisent l'agriculture, dont une partie s'intéresse à la filière viticole. Ainsi, les sites généralistes d'achat sur internet Farmitoo.com pour « du matériel agricole petit et moyen et des pièces détachées en ligne » et Agriconomie.com qui distribue aussi engrais et phytos. Les outils de surveillance de la start-up Lituus (Lille) détectent une intrusion, au chai comme dans les vignes et se pilotent au smartphone. Depuis quelques années, des prévisions météo plus précises aident, en évitant la pluie, à mieux anticiper la date des traitements et des vendanges.

Le QR code qui dit tout
D'autres outils numériques pour faciliter la relation avec le client s'avèrent plus spécifiques. Ainsi, l'application Ar-winelabels.com propose des « étiquettes de vin en réalité augmentée » : un simple QR code imprimé, lu par le smartphone du prospect ou du client, « donne accès à une bulle immersive à 180 ou 360°, avec des pictos qui nous permettent d'interagir avec les contenus que nous apportent les professionnels », comme l'explique Stéphane Gendreau. L'on découvre la fiche du vin, la carte de l'appellation, le site du vigneron, le paysage en vidéo et l'on entend même crisser les cigales dans les coteaux ! La famille Ravoire (spécialisée en vin du Rhône) explique son approche environnementale et précise les lieux de collecte des bouteilles en verre consignées, « car le verre représente 40 % de l'impact carbone d'un domaine ». Selon Stéphane Gendreau, « notre offre commence à 900 EUR si le contenu à visualiser nous est fourni par les vignerons ».

Les plus lus

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Les chargeurs télescopiques électriques ont l’avantage d’offrir un fonctionnement sans bruit et sans émissions dans les bâtiments.
Les chargeurs compacts et ultracompacts s’affichent comme les nouveaux valets de ferme

De plus en plus présents dans les exploitations d’élevage, les petits automoteurs de manutention à bras 
télescopique…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière