Aller au contenu principal

« Le travail collectif a permis cette avancée sur la revalorisation des retraites agricoles »

Le 18 juin 2020, l’Assemblée nationale votait à l’unanimité la proposition de loi portée par le député communiste du Puy-de-Dôme, André Chassaigne, président du groupe Gauche démocrate et républicaine, en faveur de la revalorisation des retraites agricoles*.

André Chassaigne, député du Puy-de-Dôme mène depuis plusieurs années le combat pour des retraites agricoles décentes.
André Chassaigne, député du Puy-de-Dôme mène depuis plusieurs années le combat pour des retraites agricoles décentes.
© Patrick Nussbaum

Ce vote de l’Assemblée nationale le 18 juin marque l’issue d’une longue bataille parlementaire ?
Cela fait plus de trois ans que nous travaillons sur la revalorisation des retraites agricoles. La proposition a été déposée en décembre 2016 et adoptée à l’unanimité par l’Assemblée nationale le 2 février 2017. Mais cet espoir d’une reconnaissance de la nation envers tous les retraités agricoles, avec le passage d’un minimum de pension de 75 % à 85 % du Smic pour une carrière complète, a brutalement été stoppé au Sénat en 2018. Arrivé en séance, le gouvernement a, en effet, recouru au vote bloqué prétextant vouloir attendre sa réforme des retraites et vérifier la compatibilité avec son futur texte. De quoi repousser la revalorisation de deux ans… et faire des économies d’ici là. Par ailleurs, ce projet de loi du système des retraites ne concernait que les futurs retraités et ne prenait pas en compte ceux dont les droits auront été liquidés avant sa mise en œuvre. Ce qui renforçait une véritable injustice envers nos retraités agricoles pour qui une réponse législative immédiate s’imposait.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière