Aller au contenu principal

Porlim
Le porc Limousin affiche des objectifs ambitieux

Les membres de l’association Porlim réunis en Assemblée générale le 20 novembre autour de leur président Pierre Chezalviel projettent un véritable plan de relance de la filière porcine en Limousin pour les années à venir.

De gauche à droite : Annie Soularue, présidente de Limousin Promotion, Martine Tessier, réviseur des comptes Révision Centre Atlantique, Francis Fréchou, animateur Porlim, Pierre Chezalviel président de Porlim, François Poirson, directeur de Porlim, Olivier Miqueu, commercial de DFP.
De gauche à droite : Annie Soularue, présidente de Limousin Promotion, Martine Tessier, réviseur des comptes Révision Centre Atlantique, Francis Fréchou, animateur Porlim, Pierre Chezalviel président de Porlim, François Poirson, directeur de Porlim, Olivier Miqueu, commercial de DFP.
© La Creuse agricole et rurale

En 2011, la dernière assemblée générale de Porlim se tenait dans un contexte plutôt morose pour le porc limousin. Depuis lors, la hausse continue des prix (1,473 euros le kg actuellement contre 1,454 en 2012 et 1,297 en 2011) n’a pas suffit à compenser l’envolée du coût des céréales. Une véritable chape de plomb pour une filière dont 60 % du coût de production est constitué par l’alimentation.
D’autres constats viennent compléter le tableau : perte de 32 % du nombre de porcs depuis 1990, 80 % de la production abattue hors Limousin, pas ou peu d’installations et des reprises difficiles, …
Pourtant face à ces constats, Porlim se donne des objectifs ambitieux pour les années à venir. « Nous sommes à la croisée des chemins, indique Pierre Chezalviel. Il faut agir. Maintenant ». Et ce d’autant que 2014 est une année charnière pour de nombreux financements nationaux et européens. En tête des objectifs de la filière : regagner en dix ans les quelques 80 000 porcs perdus depuis 1990. Un but qui est selon Pierre Chezalviel « ambitieux mais réaliste. Augmenter la production permettra d’amortir les charges de tous les maillons de la filière et de maintenir le volume nécessaire à la préservation de nos outils d’abattage ». Plusieurs signaux confortent Porlim dans ce choix : les objectifs du Programme Régional d’Agriculture Durable (PRAD) d’encourager la production de viande blanche et ceux de la Région Limousin de développer la filière porc. En outre, seuls 70 % de la consommation de porc en Limousin est aujourd’hui couverte par la production locale. Autre volonté de la filière : maintenir la production hors SIQO (60 %), favoriser la compétitivité des outils d’abattage et l’approvisionnement local.

 

Oui, mais comment ?
Pour atteindre ces objectifs, outre l’appui technique nécessaire aux éleveurs, c’est la taille des élevages qui doit s’accroître. Deux possibilités : atteindre une taille critique de 250 truies pour un élevage naisseur-engraisseur ou, pour des élevages plus petits, réfléchir à la mise en place de maternités collectives. Tout ça ne sera bien sûr possible qu’avec un appui financier important, du prochain PMBE notamment. Porlim souhaite aussi mettre l’accent sur la communication. Les cibles visées : les lycées agricoles, les élus et enfin le grand public avec une attention particulière pour les plus jeunes.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière