Aller au contenu principal

Le pôle agroalimentaire en bonne voie

Lundi 7 juin, Aurélie Maillols, vice-présidente de la région Occitanie a visité le chantier du pôle agroalimentaire en construction à Saint-Julien-des-Points. Un chantier qui devrait être terminé « pour le 1er septembre », selon le maire de Saint-Julien-des-Points, André Deleuze.

Lundi 7 juin, Aurélie Maillols, vice-présidente de la région Occitanie a visité le chantier du pôle agroalimentaire en construction à Saint-Julien-des-Points. Un chantier qui devrait être terminé « pour le 1er septembre », selon le maire de Saint-Julien-des-Points, André Deleuze.
Lundi 7 juin, Aurélie Maillols, vice-présidente de la région Occitanie a visité le chantier du pôle agroalimentaire en construction à Saint-Julien-des-Points. Un chantier qui devrait être terminé « pour le 1er septembre », selon le maire de Saint-Julien-des-Points, André Deleuze.
© Marion Ghibaudo

En compagnie du vice-président de la communauté de communes des Cévennes-au-mont-Lozère Christian Roux, du maire de Saint-Julien-des-Points André Deleuze, et de l'ancien maire du Collet-de-Dèze Jean-Michel Lacombe (premiers porteurs du projet en collaboration avec le syndicat mixte des hautes vallées cévenoles), cette visite a été l'occasion de faire le point sur l'avancée des travaux de ce projet qui a débuté en 2017 (début des travaux en 2019), sous l'ancienne équipe de la mairie du Collet-de-Dèze, et dont la communauté de communes est le maître d'ouvrage.
« Ce projet a débuté après une demande des producteurs du territoire, car les producteurs étaient obligés d'aller loin pour transformer leurs produits », a expliqué Christian Roux, en charge des travaux à la communauté de communes. Ce chantier, qui au total devrait coûter plus de 2,7 millions d'euros, va permettre à quatre productions différentes de venir transformer leurs produits sur ce lieu : un atelier de transformation carnée portée par Abel Tatane, une partie abattage de volailles louée à Cédric et Valérie Cuenca, la castanéiculture avec le GIE Castane représentant cinq producteurs, et le stockage de la bière pour les producteurs du Collet-de-Dèze, la bière PBC. Cependant, aucun local commercial ne sera implanté sur le pôle, car il aurait fallu une autre classification du site et modifier en substance le projet. Mais cette idée pourrait faire son chemin dans un deuxième temps, si les locataires s'emparaient du sujet d'eux-mêmes. « Ce site est un véritable outil de travail pour le territoire et ses acteurs », se réjouit André Deleuze, maire de Saint-Julien-des-Points.
« La Région accompagne la partie transformation agroalimentaire, a détaillé Aurélie Maillols vice-présidente de la région, car c'est un projet qui permet de mieux valoriser les productions agricoles des territoires, et il y a un fort intérêt économique ». Un accompagnement qui se fait dans le cadre du contrat agroViti stratégique, adopté par la région Occitanie en 2017 pour « des besoins d'investissement ponctuel des PME agroalimentaires par un accompagnement ciblé et calibré de la région ».

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière