Aller au contenu principal

« La start up est dans le pré » se régionalise

La troisième édition de « La start-up est dans le pré » se tenait du vendredi 25 au samedi 26 mai à la Ferme des Cévennes de Florac-Trois-Rivières. Des candidats venus de toute la région et même d’au-delà y sont venus présenter leurs projets.

La création des groupes, un moment important pour les entrepreneurs.
La création des groupes, un moment important pour les entrepreneurs.
© Aurélie Pasquelin

Lancée en 2013 en Lozère, « La start-up est dans le pré » propose aux personnes ayant un projet de se rejoindre pendant deux jours pour travailler ensemble à sa création. Cette année, pour sa troisième édition, l’opération s’est dotée d’une dimension régionale en invitant des personnes de toute l’Occitanie et même d’au-delà pour participer. Ainsi, six réunions de préparation étaient organisées en avril sur toute la région. Des réunions qui permettaient aux personnes ayant un projet de comprendre le fonctionnement de l’opération et de prendre ainsi la décision concernant leur participation ou non.
Car le programme de ces deux jours est dense et cette édition 2018 qui se déroulait à la Ferme des Cévennes, sur la commune de Florac-Trois-Rivières, n’y faisait pas exception. « Le vendredi matin, les candidats se sont regroupés pour présenter les 34 projets initiaux, explique Nina Delvaux, qui fait partie de l’équipe organisatrice pour l’agence Ad’occ de Mende. Ensuite, ils ont formé des équipes de quatre personnes autour d’un projet, d’une idée qui leur a particulièrement plu. » Un mode de fonctionnement qui oblige certains à abandonner, au moins le temps d’un week-end, le projet pour lequel ils sont venus pour se concentrer sur celui d’un autre. « C’est le jeu, on est prévenu avant de venir, confie Aurélie Prunière, venu présenter son projet de création d’une plateforme de vente de produits agricoles. »

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1462, du 31 mai 2018, en page 5.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière