Aller au contenu principal

La filière lait du Massif central veut devenir plus attractive

Le Massif central ne bénéficie pas de l'attrait des zones de montagne pour les nouveaux installés. En cause, une faible valorisation du lait AOP. Mais la filière et les laiteries se mobilisent.

Le Massif central ne bénéficie pas de l'attrait des zones de montagne pour les nouveaux installés. En cause, une faible valorisation du lait AOP. Mais la filière et les laiteries se mobilisent.
Le Massif central ne bénéficie pas de l'attrait des zones de montagne pour les nouveaux installés. En cause, une faible valorisation du lait AOP. Mais la filière et les laiteries se mobilisent.
© Sophie Chatenet

Comme partout en France, le renouvellement des générations d'éleveurs laitiers s'impose comme un enjeu majeur dans le Massif central. La moitié des départs sont remplacés, un peu plus que la moyenne nationale. Cependant Christophe Perrot, chercheur à l'Institut de l'élevage (Idele), pointe un « effet de reconversion lait-viande ». Dans certains cas, le repreneur ne conserve que l'activité allaitante. Ces dernières années, l'installation d'éleveurs laitiers en zone de montagne a connu une belle dynamique : 26 % des installations en lait, pour seulement 22 % des actifs. Pourtant, le Massif central ne bénéficie pas de cet engouement. Un quart du lait est sous signe de qualité (AOP, IGP, AB), mais le prix payé aux producteurs reste peu incitatif. Les Vosges et la Franche-Comté, avec leurs fromages AOP à forte valeur ajoutée, sont plus attractives pour les aspirants éleveurs.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Jeune sur un simulateur de conduite d'engin agricole
Quel est ce nouvel outil pédagogique qui va entrer à la MFR de Marcolès ?

Vu à Aurillac, lors du Forum de l’orientation et des métiers, le simulateur d’engins agricoles a fait l’unanimité. La MFR de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière