Aller au contenu principal

La Cour des comptes de l'UE juge sévèrement l'impact de la Pac

Les fonds de la Pac sont « davantage susceptibles d'encourager à consommer plus d'eau qu'à consommer mieux », estime la Cour des comptes de l'UE dans son dernier rapport. Elle appelle la Commission européenne à résoudre les problèmes identifiés dans le cadre de la future Pac.

Les fonds de la Pac sont « davantage susceptibles d'encourager à consommer plus d'eau qu'à consommer mieux », estime la Cour des comptes de l'UE dans son dernier rapport. Elle appelle la Commission européenne à résoudre les problèmes identifiés dans le cadre de la future Pac.
Les fonds de la Pac sont « davantage susceptibles d'encourager à consommer plus d'eau qu'à consommer mieux », estime la Cour des comptes de l'UE dans son dernier rapport. Elle appelle la Commission européenne à résoudre les problèmes identifiés dans le cadre de la future Pac.
© Nicole Ouvrard/Illustration

L'impact de l'agriculture sur les ressources en eau est majeur et indéniable, pourtant les agriculteurs bénéficient de trop nombreuses exemptions qui entravent les efforts visant à garantir une utilisation rationnelle de l'eau, conclut la Cour des comptes de l'UE dans un rapport publié le 28 septembre. Son sous-titre : « Des fonds davantage susceptibles d'encourager à consommer plus qu'à consommer mieux ».
Des dérogations, soulignent les auditeurs, sont généreusement octroyées aux agriculteurs, y compris dans les régions en situation de stress hydrique, et les autorités nationales ne sanctionnent que rarement les cas d'utilisation illégale de l'eau qu'elles détectent. Autre constat : le versement des aides de la Pac (notamment pour les investissements dans l'irrigation ou les soutiens couplés) n'est généralement pas subordonné au respect d'obligations qui encouragent une utilisation rationnelle de l'eau. « Certains paiements permettent de soutenir des cultures nécessitant de grandes quantités d'eau telles que le riz, les fruits à coque ou les fruits et légumes, sans restriction géographique, et donc également dans des zones en situation de stress hydrique », précise le rapport. Le mécanisme de conditionnalité est lui aussi visé : il n'a que peu d'effet car les exigences ne s'appliquent pas à tous les agriculteurs et les États membres ne réalisent pas suffisamment de contrôles.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière