Aller au contenu principal

Fabrique d’aliments à la ferme et drones pour le travail en hauteur

Mercredi 20 septembre a eu lieu la traditionnelle journée du machinisme, organisée par la fédération départementale des Cuma.

Mercredi 20 septembre a eu lieu la traditionnelle journée du machinisme, organisée par la fédération départementale des Cuma.
Mercredi 20 septembre a eu lieu la traditionnelle journée du machinisme, organisée par la fédération départementale des Cuma.
© Marion Ghibaudo

C’est la Cuma d’Aumont, qui compte près de 400 adhérents, qui a accueilli la journée machinisme organisée par la fédération départementale des Cuma, dans ses bâtiments tout juste sortis de terre.
« L’agriculture évolue beaucoup, a rappelé Sylvain Chevalier, président de la FDCuma Lozère, les nouvelles technologies et l’informatique sont omniprésentes désormais dans le travail quotidien de l’agriculteur. Les fermes évoluent aussi, il y a de moins en moins de main-d’œuvre, et il faut compenser tout ceci en étant plus performant. C’est donc un sujet important pour les Cuma, d’autant plus que ces matériels sont très onéreux, et cela s’adapte donc tout à fait au partage ». Innovations dont la dynamique Cuma d’Aumont est d’ailleurs friande, puisqu’elle s’intéresse de près aux technologies qui peuvent servir ses adhérents et au développement des services intra-Cuma qui s’ensuivent.
Dernière nouveauté en date : une fabrique d’aliment mobile à la ferme, dont la Cuma d’Aumont est la première à se doter en Lozère, qui sera disponible prochainement pour tous les adhérents.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière