Aller au contenu principal

Des casiers alimentaires pour favoriser les circuits courts

Vendredi 12 mai, le département de la Lozère, en présence des élus locaux et de Laure Trotin, secrétaire générale de la préfecture de Lozère, de Pierre Morel-A-L’Huissier, député, a inauguré des casiers alimentaires en libre-service à Bourgs-sur-Colagne.

Vendredi 12 mai, le département de la Lozère, en présence des élus locaux et de Laure Trotin, secrétaire générale de la préfecture de Lozère, de Pierre Morel-A-L’Huissier, député, a inauguré des casiers alimentaires en libre-service à Bourgs-sur-Colagne.
Vendredi 12 mai, le département de la Lozère, en présence des élus locaux et de Laure Trotin, secrétaire générale de la préfecture de Lozère, de Pierre Morel-A-L’Huissier, député, a inauguré des casiers alimentaires en libre-service à Bourgs-sur-Colagne.
© CDA48

Les casiers alimentaires sont approvisionnés uniquement avec des produits des artisans et cultivateurs de la commune réunis en une association nommée « Antre d’Eux ». Des légumes, de la viande, du fromage, des jus de fruit, confitures, miels… le tout déposé par neuf agriculteurs locaux dans les casiers accessibles 24 heures sur 24. C’est le dispositif que la mairie de Bourgs-sur-Colagne a installé le long de la RD 809, entre Chirac et le Monastier. Ces casiers alimentaires automatisés ont été réalisés dans le cadre du Plan de relance de l’État, qui a lancé un appel à projet auprès des collectivités et associations qui s’engagent à accroître l’accès à une alimentation saine, sûre, durable, de qualité et locale pour tous les citoyens qui en sont éloignés.
Ces casiers sont approvisionnés par les producteurs locaux, à qui ce dispositif offre une vitrine supplémentaire. L’objectif est d’offrir un service de proximité aux administrés qui n’ont pas de véhicule, isolés ou vulnérables, de favoriser l’économie locale, la consommation de produits agricoles de qualité, de réduire les déplacements et les emballages, d’apporter un service supplémentaire aux habitants de la commune, de dynamiser la commune et la rendre plus attractive. Ce projet a été financé à hauteur de 28 317 € par le Département dans le cadre des contrats territoriaux 2018-2021 sur un total de 47 190 €. Les autres financeurs étant l’État (pour 19,07 %) et la commune (20,93 %).

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière