Aller au contenu principal

Découvrir ou redécouvrir la filière ovine

Le lycée François Rabelais de Saint-Chély-d’Apcher accueillait jeudi dernier les Ovinpiades départementales. Manipulations des animaux, soins, choix du bélier, explications autour de la laine… épreuves et animations ont permis de mettre en avant l’élevage ovin.

© Aurélie Pasquelin

Soixante-dix candidats, tous inscrits dans les établissements scolaires agricoles de Lozère se sont affrontés jeudi 11 octobre dernier au Legtpa François Rabelais de Saint-Chély-d’Apcher pour l’édition 2018 des Ovinpiades départementales. Installés dans le grand manège de l’établissement, les candidats, élèves de la seconde au BTS, ont pu participer aux huit épreuves que compte le concours : un test écrit, une épreuve de parage, un bilan de l’état de santé d’une brebis, un choix de bélier, l’évaluation de l’état d’engraissement d’un agneau, complétés par des épreuves de tris et de manipulations. « Toutes ces épreuves sont notées par des professionnels de la filière, explique Dominique Carrère, enseignante au Legtpa et co-organisatrice de l’évènement. Ces notes sont ensuite additionnées pour avoir un total sur cent. »
Un système de notation qui a permis de départager les 70 candidats alors en course ce jour-là et ainsi désigner les huit meilleurs qui participerons aux Ovinpiades régionales en janvier prochain dans le Lot. « Par rapport aux trois dernières éditions, cette année a vraiment été marquée par la qualité des candidats, confie Gérard Crouzet, éleveur à Chanac et membre du jury. Même si toutes les brebis qui participaient aux épreuves étaient des animaux de réforme, tous les élèves étaient motivés et se sont appliqués. »

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1480, du 18 octobre 2018, en page 3.

Les plus lus

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Les chargeurs télescopiques électriques ont l’avantage d’offrir un fonctionnement sans bruit et sans émissions dans les bâtiments.
Les chargeurs compacts et ultracompacts s’affichent comme les nouveaux valets de ferme

De plus en plus présents dans les exploitations d’élevage, les petits automoteurs de manutention à bras 
télescopique…

Un grand groupe de personnes manifeste dans la campagne.
Manifestation anti "giga-bassines" de Billom : à boire et à manger…

Plusieurs milliers de personnes se sont réunies le week-end dernier à Billom, dans la plaine de la Limagne, pour manifester…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière