Aller au contenu principal

Coup d'envoi pour le site Agrilocal15.fr

La plate-forme Agrilocal15 met en relation producteurs locaux et acheteurs de la restauration collective.

Agrilocal15 doit faciliter l'accès des produits cantaliens aux collectivités.
Agrilocal15 doit faciliter l'accès des produits cantaliens aux collectivités.
© C.Dubarry

Le conseil général du Cantal a profité de la mise en ligne officielle du site internet agrilocal15.fr vendredi dernier pour présenter le fonctionnement et les qualités du dispositif, destiné à rapprocher producteurs locaux et acheteurs de la restauration collective. S'inscrivant parfaitement dans la démarche visant à soutenir l'économie du territoire selon Jean-Yves Bony, vice-président chargé de l'agriculture et du développement durable, Agrilocal15 permet à ses usagers d'interagir d'un simple clic de souris.


Valoriser les circuits courts


Il suffit ainsi pour l'acheteur public ou privé (collège, lycée, Éhpad, cantine scolaire, restaurant administratif, centre de loisir...) d'engager une consultation pour que tous les fournisseurs potentiels (fermiers, bouchers, boulangers, entreprises agro-alimentaires...) dans un rayon de 5 à 100 km soient instantanément identifiés par géolocalisation. Ces derniers reçoivent alors une alerte par SMS ou mail et peuvent répondre à l'appel d'offre s'ils le souhaitent sachant que la livraison des produits est à leur charge. L'acheteur relève ensuite sur le site les offres déposées. Il choisit celle qui correspond à ses critères et valide la transaction tandis qu'un bon de commande est émis automatiquement sur le site.


"Tout le monde y gagne"


Comme l'explique Pascal Piganiol, chef de la direction du développement économique, des services et de la prospective au Conseil général, les avantages pour les   acheteurs et les producteurs sont nombreux. Tout d'abord, l'inscription à la plate-forme Agrilocal15 et son utilisation   sont   totalement gratuites. Ensuite, le gain de temps que le dispositif permet de réaliser est considérable. La mise en relation est immédiate, les intermédiaires sont supprimés et il n'y a pas de piles de formulaires à remplir. Agrilocal15 ouvre également de nouveaux marchés aux fournisseurs, qui n'avaient pas forcément identifié tous les débouchés pour leurs produits et peut encourager les indécis à s'installer. Enfin, les transactions effectuées sont fiables, car le dispositif respecte parfaitement la législation et le Code des marchés publics.



Un réseau national

 

Avec 21 adhérents référencés à ce jour, l'association nationale Agrilocal a su séduire en quelques années de nombreux départements dont l'Allier ou le Puy-de-Dôme, qui compte à ce jour 69 acheteurs réguliers pour 128 producteurs. Le site agrilocal63.fr a d'ailleurs dépassé les 600 consultations et compte l'Armée parmi ses utilisateurs, preuve que le dispositif fonctionne et répond bien à un véritable besoin. Souhaitant le même succès au site cantalien dont elle a la charge, Nathalie Lacaze animera des réunions d'information à destination des producteurs dès la semaine prochaine : le 29 septembre à 14 heures à la Chambre d'agriculture à Aurillac, le 30 septembre à 14 heures au lycée agricole de Volzac à Saint-Flour, et le 7 octobre à 14 heures à la Chambre d'agriculture à Riom-ès-Montagnes.

 

Renseignements : 04 71 46 22 90 ou agrilocal15@cg15.fr

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière