Aller au contenu principal

Marché des céréales
Vers des exportations records de blé tendre français sur pays-tiers, selon FranceAgrimer

La Chine constitue l'un des principaux moteurs des exportations de blé tendre français, tout comme le Maroc. Les exportations sur l'UE sont revues en baisse en revanche.

© Bru-nO (Pixabay)

"Nous tablons sur des exportations françaises de blé tendre à 13,2 Mt pour la présente campagne commerciale 2019/2020 sur pays-tiers, ce qui constituerait un record si cet objectif était effectivement réalisé", s'est exprimé Marc Zribi, chef de l'unité grains et sucre de FranceAgriMer (Fam), lors de la conférence de presse suivant le conseil spécialisé des céréales en visioconférence le 15 avril. En mars dernier, ce chiffre s'élevait à 12,7 Mt. Les experts de Fam rappellent que ces estimations sont prudentes.

Plus de 1,1 Mt de blé tendre français sur la Chine du 1er juillet 2019 au 10 avril 2020!

Le record serait atteint grâce à la très bonne dynamique de la demande chinoise. Depuis le début de la campagne au 1er juillet 2019 et jusqu'au 1er mars 2020, les chargements hexagonaux sur la Chine se sont élevés à 697 226 t, contre 130 563 t l'an dernier sur la même période. Si l'on ajoute les chargements jusqu'au 10 avril, ce chiffre grimpe à 1 142 293 t. "Les mois de mars et d'avril sont excellents", commente Marion Duval, adjointe au chef de l'unité grains et sucre.

La demande marocaine est également bien présente. Entre le 1er juillet 2019 et le 1er mars 2020, les expéditions hexagonales sur cette destination ont atteint 1 096 847 t, contre 447 287 t l'année passée à la même époque. Si l'on ajoute les chargements entre le 1er mars et le 10 avril, le chiffre grimpe à 1 671 207 t! Enfin, les exportations sur l'Afrique de l'Ouest ont également été très dynamiques, s'élevant à 987 487 t entre juillet 2019 et mars 2020, contre 383 188 t l'an dernier à pareille époque. 

Bien que le dernier achat égyptien du 14 avril n'ait pas inclus d'offre française, de 4 à 7 $/t trop chère par rapport au concurrent Russe selon divers analystes privés, Fam n'exclut pas que la France puisse y placer encore quelques bateaux. "Nous n'avons pas de chiffres précis, mais l'Egypte souhaite augmenter ses réserves stratégiques, et l'offre hexagonale est compétitive. Ainsi, d'autres appels d'offres sont attendus d'ici à la fin de la campagne", prévient Marc Zribi.

Sur l'Union Européenne, les expéditions françaises régressent de 335 000 t d'un mois sur l'autre, à 7,738 Mt, compte tenu "de la moindre compétitivité du blé tendre par rapport au maïs aux yeux des fabricants d'aliments du nord UE", indique Marion Duval.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

L’Algérie ouverte au blé russe dès le prochain appel d’offres ?
Thierry de Boussac, représentant du Synacomex au sein du conseil spécialisé des céréales, a expliqué qu’il n’était pas impossible…
Céréales bio : récolte française hétérogène, en baisse d'une année sur l'autre
Hormis en Hauts-de-France et dans le Nord-Est, la collecte 2020 de céréales bio est estimée en moyenne entre 25 à 35 % inférieure…
Récolte de blé tendre, morne campagne !
La récolte française de blé tendre et celles des pays de l’UE apparaissent globalement décevantes en volume. La qualité est…
OleoZE : Objectif de commercialisation de 300 000 t de graines de colza et de tournesol à l’horizon 2023 via la plateforme digitale
La société industrielle Saipol a détaillé la stratégie à moyen terme de sa plateforme de commercialisation en ligne de graines…
La Fop appelle le gouvernement à aider la filière oléagineux et protéagineux
Entre premiers chiffres de production et plan de relance économique, la Fop interpelle le gouvernement.
Céréales/Oléagineux : « La bourse des grains du 11 septembre se présente bien malgré la crise que nous traversons »
Dans le contexte exceptionnel de Covid-19 et de faible récolte de grains français, le président d’Agro Paris Bourse, Baudouin…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 30€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne